Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - Dark Anthony

Pages: [1]
1
Fiches / Black Rock Shooter: Innocent soul
« le: 22 mai 2013, 00:06:37 »


Black Rock Shooter: Innocent Soul



Auteur: Huke et Sanami Suzuki
Genre: Seinen
Editeur japonnais: Kadokawa Shoten
Editeur français: Panini Manga
Sortie française: 15 mai 2013
Nombre de tome total: 3 (dont un sorti en France)






Synopsie (de la couverture arrière du tome 1):

L’Hazama est un monde entre la vie et la mort. En ce lieu bâti sur les illusions, vivent les "âmes errantes", celles qui ne peuvent demeurer sur Terre ni monter au ciel.
Rock est une Black Star. Cette jeune fille, aux yeux d'un bleu profond, est chargée de récupérer les âmes errantes qui tentent de s'installer dans cet entre-monde. Au cours de sa bataille sans fin, elle apprendra une bien dure vérité...






Avis:

Black Rock Shooter: Innocent Soul est un de ces mangas court, qui s'apprécie par leur qualité. Tout y est pour que le manga soit une réussite.




C'est beau ? Pas beau ?
Visuellement, il est plutôt agréable à voir, cela de les premières pages. Par rapport aux designs d'Huke, Sanami, elle, a été libre de changer le design originel des personnages et cela n'en est pas un moins pour nos yeux. Voyez par vous même la différence:


Design d'Huke (dans l'anime, le personnage porte le nom de Black Rock Shooter (BRS)):
Spoiler

Design de Sanami (dans le manga, le personnage porte le nom de Rock):
Spoiler


On remarque déjà la différence dans le look: bien que les deux gardent un côté sombre, au niveau vestimentaire, Huke met en avant un côté plus agressive (c'est-à-dire en laissant penser que BRS quelqu'un de plutôt balèze et sure d'elle) , alors que Sanami garde un côté plutôt calme, voir fragile du personnage (plutôt petite de taille et moins imposante).




L'histoire, elle est bonne ?
Pour ce premier tome, l'intrigue du manga avance à sont rythme: lentement mais sans être barbant.
En gardant un aspect de sombre, l'intrigue nous plongera dans la découverte de Rock, sur la vie des âmes errantes, durant quasiment tout l'intrigue du tome 1.

"C'est tout ce qui ce passe ?" vous me direz. Et ben non, puisque de nouveaux éléments entreront en jeu. N'oubliez pas qu'un BRS, sans un Dead Master, n'est pas un BRS (exception faite pour le jeu), donc attendez à des surprises. Ainsi, tout ces petits brins feront que l'on aura très vite envie de connaitre la suite de l'histoire, qui garde un bon nombre de mystères.


De plus, je trouve personnellement que le personnage de Rock a un aspect plus humain dans le manga, du fait déjà qu'elle échange des dialogues et partage des moments avec plusieurs personnages. On voit tout de suite lors de la lecture, que la fille solitaire de Sanami est aussi solitaire que celle d'Huke. Ceci va même la mener à découvrir certaines émotions, jusque la inédit.




Et au final, Black Rock Shooter est toujours Black Rock Shooter ?
La réponse est tout simplement non, pour deux bonnes raisons:
    - d'abord, le personnage, comme il est dit ci-dessus, est plus humain (mais pas non plus totalement).
    - ensuite, il faut parler de la manière de faire de Rock. Dans l'anime, BRS passe son temps à shooter dans tout les sens, alors que dans le manga, Rock est beaucoup moins...shooter. En effet, elle prend le temps de découvrir l'environnement avant de passer à l'action.

On remarque donc que l'on a, encore une fois, deux approche vraiment différentes du personnage, mais ça ne veut pas dire que l'approche de Sanami sali l'image de BRS: Sanami ne donne qu'une vision d'une BRS plus humaine alors que Huke fait de BRS, un Terminator qui donne et reçoit des coups à longueur de journée (voir l'anime, notamment les moments ou BRS se fait vraiment zigouiller).




Mieux que l'anime ?
Personnellement, je le préfère à l'anime pour son histoire. Par rapport à l'anime, ce premier tome ne semble pas montrer que tous mystères entourant l'histoire seront balancés cash d'ici la fin, notamment sur l'environnement de Rock.


Ne pas lire le spoil si vous voulez pas être spoiler sur l'anime !
Spoiler
Dans l'anime, cet autre autre monde perd de sa valeur (même si on le devinait déjà) lorsqu'un des personnages annonce que ce monde est en faite un lieu ou se batte les doubles des jeunes filles quand elles ont des soucis (enfin du moins, c'est pour un délire comme ça).

Aucun mystère n'est donc laissé dans l'anime, alors que l'auteur aurait du, pour ma part, ne rien dire sur ce mystérieux monde, ce qui aurait garder un certain charme à ce monde-ci, plutôt que de dire ce qui à été dit dans le spoil ci-dessus.



De plus, dans l'anime, on avait parfois l'impression que ça n'avançait pas, voir que ça tournait en rond:


Ne pas lire le spoil si vous voulez pas être spoiler sur l'anime !

Spoiler
Yuu est en conflit avec Yomi, puis elles se réconcilient, puis ça recommence...


Bref, vous m'avez compris: on pouvait se lasser de tout ça.



Pour ces deux raisons, je préfère le manga.




Pour conclure, la version manga de Black Rock Shooter, intitulé "innocent soul" ne fait qu'apparaitre de bonnes choses pour son aventure: un visuel agréable à lire, une intrigue intéressante et des personnages bien différents de ceux d'Huke.

On ne peut qu'applaudir Sanami pour avoir fait tout ça, sans faire de simples copier/coller.




Ceci conclut mon point de vu sur le manga. En discutant avec d'autres personnes, les avis diffères assez sur le manga, même si l'opinion est plutôt positive.
Donc ce qui est écrit au dessus n'est que mon avis.




Remarque personnelle sur la suite de l'histoire:
Il y a cependant une petite chose qui m'inquiète un peu.

Le manga compte trois tomes.

Or, si jamais, au niveau de l'intrigue, on avance à la même vitesse dans les tomes 2 et 3 que dans le 1, est-ce qu'il y aura assez de pages pour que le contenu soit satisfaisant ?

Pour rappel, dans ce tome, on en est qu'au stade de découverte et je ne pense pas que ce stade soit complètement terminé.


Alors si le scénario doit avancer, il y a quand même des chances pour qu'on revienne à du "je balance tout cash" pour avancer, tout d'un coup, trop rapidement, ce qui risquerai de tout bouleverser.



A voir dans les tomes qui suivent...

2
Fiches jeux vidéo et tournois / Child of Eden
« le: 20 juillet 2012, 17:30:26 »


Child of Eden, un jeu qui aura fait beaucoup parler, mais que vaut vraiment ce jeu ?


Genre: Shoot'em up
Nombre de joueurs max: 1
Support: PS3 et Xbox 360
Versions testées: PS3 avec PS Move et Xbox 360 avec Kinect



Images
Spoiler

Spoiler

Spoiler

Spoiler




Une histoire... pas claire.
Personnellement, j'ai été un peu bouleversé lorsque que je cherchais des infos sur le jeu. L'histoire ne semblait pas être ce que je croyais. On trouvera différentes versions versions de l'intrigue sur net. Apparemment, il faut aussi prendre en compte l'histoire de Rez, un autre jeu du même auteur, qui avait fait parlé de lui.

Ce qui est sur, c'est qu'un virus attaque Lumi, une humaine et de ce fait, il faudra la protéger des méchants microbes.

Voilà déjà une chose qui aurait du être plus détaillé. Mais inutile de juger à l'intrigue, voy





Un jeu simple d'accès
Pour ce jeu de shoot, on aura un écran et il faudra diriger le réticule pour cibler et détruire des ennemis. Pour cela, on aura 3 types d'armes: la mitraillette, les missiles et une attaque spéciale pour se débarrasser de tous les ennemis présents. Sur presque chaque niveau, on terminera avec un boss, qui diffère vraiment des autres, que ce soit dans la façon de le battre ou tout simplement au niveau design.

On a donc la un gameplay classique, qui malgré tout a tant fait parlé de lui, et ce n'est pas pour rien.





Je savais pas que les microbes étaient si beaux.
Voyez par vous même. Ce n'est plus nous qui sommes beaux ! Ce sont nos ennemis ! Nous, on joue à la première personne, donc on joue avec notre propre apparence (hideuse), tant dis que les ennemis brillent de mille feux !

Exemple de microbes:
Spoiler

Graphiquement, tout est réussi ! On se baladera dans des décors variés, même si on restera principalement dans l'espace. Et comme je l'ai dit précédemment, les ennemis brillent de mille feux, que ce soit les petits microbes ou les gros boss.

Donc au final, pas la peine de chercher plus moche que soit, on ne risque pas de trouver dans ce jeu. Aucun détail ne laissera à désiré.





Faites péter le son !!!
Rien à dire au niveau de la musique: elle s'accorde très bien avec le jeu. Varié, dynamique et parfois même apaisante en fonction de la situation, on ne pourra que l'apprécier, voir même, on bougera même au rythme de la musique, donnant un peu plus de dynamisme et de fun au jeu.

De plus, tout est rythmé en fonction de nos tirs. Tirez dans le vide et des tambours joueront au rythme des tirs. Touchez  un ennemi et c'est un autre son que vous entendrez. Le tout collant parfaitement à la musique diffusée.

Si on devait faire le point jusqu'ici, Child of Eden est un art au niveau artistique et musical, tout ça dans un seul jeu. Cependant, aucun jeu n'est parfait.





J'ai pris huit mois pour finir ce jeu.
Huit est le nombre de mois qu'il ma fallut pour finir ce jeu. Non, ce n'est pas ce que vous croyez: Child of Eden fait parti des jeux de shoot que l'on termine en peu de temps. Laissez moi vous expliquer pourquoi huit mois.

Pour avancer dans le jeu, il faut déverrouiller un certain nombre d'étoile, pour débloquer le suivant. Par exemple (sans prendre les vrais chiffres car je ne m'en souviens plus vraiment), pour avoir accès au deuxième niveau, il faut avoir 4 étoiles. Sachant que l'on débloque 2 étoiles par niveau, si l'on fait une assez bonne performance, pour avoir accès au deuxième niveau, il faut recommencer ce niveau deux fois. Pour le troisième niveau, il faudra 8 étoiles. Vous voyez tout de suite à quoi on a à faire.

Si les développeurs ont adopté cette stratégie, c'est pour augmenter la durée de vie à quelques heures supplémentaires. Stratégie à revoir car comme vous l'avez-vu, on recommence plusieurs les même niveaux avant de pouvoir avancer et donc au final, on fini par vite ce lasser, au point de le mettre de côté, même si on a pas l'habitude de faire avant de terminer un jeu.

Voilà pourquoi j'ai mis huit mois à terminer ce jeu. A force de connaitre les niveaux par coeur, on finira par se lasser d'un titre qui à tant fait parler. On aurait aimer un système moins imposant, voir même aucun système du tout, même si le jeu perdra beaucoup en durée.





Ca été dur, mais au final, c'était magnifique
Ce n'est vraiment que par chance que j'ai voulu reprendre ce titre, et au final, malgré la grosse erreur de vouloir tant faire durer le jeu, les développeurs ont réussi à faire oublier toutes ces épreuves de dur labeur, avec le cinquième niveau, certes classique, mais efficace, ou l'on aura le droit de revivre les temps forts du jeu, avant de terminer sur le boss final, tout en beauté.

Et c'est la que l'on en voudra encore. Sur le coup, on se sentira gâté, car tout de suite après avoir terminer ce niveau, on a le droit à un sixième niveau, celui-ci étant complétement caché, qui est en faite un mode survie (si je ne me trompe pas).





Pour conclure, avec les efforts qui ont été mis, ce jeu mérite bien une place dans la bibliothèque. Malgré les bourdes sur la durée et le scénario pas assez claire, les développeurs ont fait en sortent que l'on gardera un bon souvenir à affronter plus beau que soit, avec une prise en main facile. On ne pourra faire que comme les français pour Napoléon, c'est-à-dire garder les bons souvenirs et oublier les mauvais.





Question: Kinect ou PS Move ?
Dans les deux cas, l'approche de jeu est différente:
  - dans la version PS3, il faut utiliser une main, armée de la manette Move, pour viser et tirer avec l'arme de son choix.

  - sur Xbox, "la manette, c'est vous". Il faudra tout simplement utiliser la main droite pour la mitraillette et la main gauche pour les missiles.

Après avoir testé les deux versions, je dirai que la plupart des joueurs préféreront la version Xbox, car l'approche donne vraiment l'impression d'être dans le jeu, notamment avec les enchainements droite/gauche, comme on le voit sur la boite du jeu avec le type qui fait joujou.

Sur PS3, le souci est que l'on se retrouve à jouer avec une manette et que garder le bras lever pendant plus de 10 minutes, peut donner des crampes. A la limite, la manette serait presque une barrière pour plonger dans le jeu complètement. Cependant, ça ne veut pas dire que sur PS3, le jeu est nul. Au contraire, sinon je ne pourrai pas vous donner mon point de vu sur ce jeu.

Voilà pourquoi il vaut mieux privilégié l'approche par Kinect, plutôt que par le PS Move.





Extrait du jeu
Dans cette scène, on peut voir une des scènes connues du jeu, c'est-à-dire la scène de la baleine, vers les 5:30 minutes.

Spoiler
Child of Eden Walkthrough - Level 2 - Evolution

3
Fiches jeux vidéo et tournois / Space Invaders (version PS1)
« le: 19 juillet 2012, 00:24:11 »


Voilà un des jeu qui a marqué mon enfance: j'ai nommé Space Invaders. Vous me direz qu'il est inutile que je présente ce qu'est Space Invaders, mais si je tiens a présenter cette version, c'est parce que je la considère comme le meilleur Space Invaders qui existe aujourd'hui.



Support: PS1
Genre: Shoot'em up
Nombre de joueurs max: 2


Images
Spoiler

Spoiler






Encore et toujours la même histoire
L'histoire des Space Invaders est le même à chaque version: on subit une invasion d'aliens et il faut les repousser à l'aide de nos chars (bien qu'il existe une version ou on incarne des humains aux lieu des chars).




Un gameplay identique, de génération en génération... Ou pas totalement ici
Le gameplay est resté le même: gauche et droite pour se déplacer et une touche pour tirer un missile. Cependant, à la différence des autres, cette version inclut de pouvoir effectuer une attaque spéciale, qui s’acquiert en tuant 4 aliens identiques.

De plus, il est possible de récupérer des bonus, en tirant sur les fameuses soucoupes volantes qui ne font que circuler. En faisant cela, on peut récupérer un bouclier nous protégeant d'une attaque, ou encore d'un bonus de double tir (génial pour ceux qui déteste le fait d'attendre que le missile disparaisse avant de pouvoir retirer).

Pour finir avec le gameplay, il faut savoir qu'à chaque fin de niveau, on doit affronter un boss, ce qui est une première pour l'époque. On prendra plaisir à les affronter des le premier boss, car la première fois, on ne sait pas vraiment à quoi s'attendre d'eux, car tellement ils peuvent être imprévisible.

De ce fait, on peut tout de suite voir que les développeurs ont vraiment chercher à innover, pour pouvoir attirer les fans de la série et les joueurs potentiels, avec un gameplay simpliste.




Oublions les graphismes traditionnels, passons au HD

Bien entendu, on parle de PS1. Graphiquement, c'est plutôt bien réussi et il le fallait, car si l'on compare le travail que l'on doit faire sur ce jeu au niveau graphisme, ce n'est rien comparé à d'autres jeux.

On aimera la variabilité des environnements et des ennemis, au niveau design, particulièrement avec les boss. Pour ne pas trop spoiler, on ce retrouvera même à vaincre un boss en forme de cerceau, ou encore une ombre plate comme une crêpe.

Tout ceci changera des habitudes des fans, qui ne risqueront pas d'être déçu de ce côté là.




Avez-vous déjà vu un Space Invaders difficile ?

Ce jeu présente 3 mode de difficultés: normal, difficile et maniacal.

Le mode normal et difficile présente peu de différences malheureusement, si ce n'est que l'on accède à deux niveaux bonus en difficile, dont un faisant référence aux version arcade de la série. Mais dites vous que les Space Invaders ne sont pas fait de base pour être des jeux difficiles. Cependant, il ne faut pas dire qu'il n'en vaux pas la peine, car des exemples de jeux faciles mais chouette, il en existe des tas: exemple avec Mass Effect, Metroid other M et bien d'autres...

Le mode maniacal est comme le mode difficile, à la différence que l'on se déplace plus rapidement, pareil pour les ennemis, même si encore la différence sera à peine visible. Ce mode peu être mis à l'écart. En effet, en plus du déplacement rapide, le joueur dispose des le début du bonus double tir et de façon permanente, ce qui rendra le jeu plus facile, au lieu d'être plus difficile.

De ce fait, on sera plus attirer à jouer en difficile plutôt qu'en maniacal, ce qui est vraiment dommage car ceci aurait pu être plus travaillé, même si au final, la difficulté change peu.




Bon,  je vais me faire un speedrun. Quoi, je l'ai déjà fini ? J'suis trop fort !
La durée du jeu ne dépassera pas une heure si l'on décide de commencer directement en difficile, pour accéder aux niveaux bonus. Cependant, malgré la durée de vie courte, cela n'empêchera pas de vouloir recommencer le jeu, rien que pour le plaisir, surtout pour les connaisseurs qui apprécieront ce jeu.

De plus, pour les fans de la série, après avoir terminer le jeu, on débloquera un autre mode de jeu qui n'est autre que la version classique du jeu, avec le gameplay et les graphismes d’antan, ce qui augmentera légèrement le durée de vie.

Par ailleurs, il faut savoir aussi que les jeux de shoot de ce genre ne sont jamais très long et que ce jeu se situe dans la moyenne.




Bon, je risque de revoir ces aliens plusieurs dans ma vie
Pour conclure, malgré sa duré de vie courte, on garde une bonne image de ce jeu, accessible et ouvert à tous. Même si il existe des joueurs qui n'aiment pas spécialement ce genre de jeu, ce Space Invaders à tout de même toutes les qualités pour séduire ceux qui le testeront au moins une fois, même si cela par d'un gameplay simpliste, même si on ne cherche pas à toucher ce qui recherche la difficulté.

Au final, on dira que ce jeu est fun, auquel il faut y rejouer plusieurs fois dans sa vie, notamment si l'on a un compagnon, et qu'il mérite sa place dans la bibliothèque perso, une place qui rique d'être occupé pour des années, surtout si l'on en devient un peu trop fan.




Extrait d'un niveau du jeu
Spoiler
Space Invaders - PSX - Mars



PS: Sachez d'ailleurs qu'il existe d'autres Space Invaders ou l'on trouve un gameplay similaire, mais qui cependant ne sont pas assez travaillé pour que ce soit aussi réussi dans la version présenté ci-dessus.

4
Fiches / Drôles de racailles
« le: 14 février 2011, 00:41:22 »
Titre français: Drôles de racailles
Titre original: yankee-kun to megane-chan (ça peut servir)
Auteur: Miki Yoshikawa (assistante de Hiro Mashima, auteur de Fairy tail)
Genre: Comédie
Editeur: Pika
Prix: 6.90€





L'intrigue (copier/coller du site manga-news):
Daichi Shinagawa est le pire voyou du lycée. Personne n'ose s'approcher de lui. Personne, sauf Hana Adachi, la déléguée de classe.
Daichi va rapidement apprendre à ses dépens que toutes les filles à lunettes ne sont pas forcément des intellos. En réalité, Hana est une ancienne délinquante reconvertie qui souhaite, plus que tout, devenir une déléguée de classe modèle. Mais il y a juste deux problèmes... Non seulement, Hana a des sursauts de violence mais, en plus, elle est d'une bêtise absolue !



Voilà un manga particulièrement comique, des la première page du tome 1. Pour l'instant il y a sept tomes, et chaque tomes parait tous les deux mois.
Dans ce manga, on découvre la vie de tous les jours des personnages. D'autres personnages font leurs apparitions, et chacun d'entre eux ayant une personnalité propre. De plus, pas mal de personnages cache des secrets en eux, que l'on a très vite envie de découvrir.
Sinon, il n'y pas pas d'adaptation en anime, mais seulement en drama.

5
Présentation / Yo Population terrienne, je suis Dark Anthony
« le: 13 février 2011, 00:43:37 »
Yo population terriennes. Alors voilà, je me présente, en tant que grand fan de Vocaloid.

Mangas/Anime:

Quel est ton genre de manga préféré et pourquoi? (merci d'éviter de citer les *Tousse*Hentai*Tousse* si possible)
Mes mangas préférés sont les shonens, seinens... Bref les mangas qui font rirent et ou il y a pas mal d'action. J'aime bien aussi ceux qui font réfléchir sur la vie par exemple.

Ton/Tes personnage(s) préféré?
C'est une bonne question. Il y en a tellement. Broly de DBZ, Ichigo et Kenpachi de Bleach, Naruto et Gaara de Naruto, Rinka de Drôles de racailles, Luffy de One Piece, et peut-être d'autres encore.

Ton/Tes couple(s) préféré?
J'en ai pas justement.

Ton Opening ou ta musique d'Opening préféré?(avec lien si possible)
Alors, j'en aime beaucoup, et comme ça, je dirai lm.c avec 88
LM.C - 88 [PV]


Ton générique nostalgique préféré?(série TV,Dessin animé etc...)
DBZ avec Head chala


Jeux Vidéos::

Quels sont tes jeux préférés?
Ce que j'adore les plus sont Stepmania, Project Diva 2nd, Star war le pouvoir de la force, Jak 3, DBZ tenkaichi 3, Sly trilogy et d'autre encore...

Ton personnage(s) préféré?
De jeux vidéos, comme ça, je dirai Jak.

Ton/tes couple(s) préféré?
Pareil, j'en ai pas.


Vocaloid:

Tu est fan de quel vocaloid?Et que ferais tu avec lui(elle) si il(elle)était réel(e)?
Je suis fan de Miku, Rin, Len, Luka, Gumi, Kaito, Meiko, Miki, Gakupo, Teto. Je vivrai encore plus heureux si j'étais avec eux.

Ta chanson de vocaloid préféré(e)(avec lien si elle n'est pas connu et/ou si c'est une reprise)?
Chansons préférées, j'en ai pas mal:
Les plus connus:
Miku Hatsune - Disappearance of Hatsune
Miku Hatsune - Rolling girl

Les moins connus:
Miku Hatsune - Setsuna
【初音ミクオリジナル曲】SETSUNA【PV付】


Len Kagamine - The new Millenium
Len Kagamine - The New Millenium (French fansub)


Gakupo Kamui ft Kaito - Poetaster and singing dolls
Poetaster and singing dolls - Gakupo Kamui feat. KAITO (romaji Lyrics and MP3)


Miku Hatsune - Originality
【vocaloid miku】オリジナリティ【ごめんなさい】

                       ...

Musique:

Ton style de musique préféré(e)?
Je n'ai pas de style particulier

Une musique de film/anime en particulier(thème principal,musique de montage d'entraînement,thème autre)?Si oui,laquelle dans quel film/anime?(avec lien si possible) (Obligatoire)
Non

Aimes tu les jeux musicaux(guitar Hero,DDR,Osu etc...)?Si oui,lesquels?
Oui, à une époque je jouait à DJ Hero, mais aujourd'hui, tous le matos est en train de pourir dans un coin. Sinon, je joue à Project Diva 2nd et Stepmania (un DDR, en version gratos, qui se joue avec un clavier, ou un tapis)

Joues tu d'un instrument? Si oui lequel? (merci à Kyu pour la question suggéré)
Non, mais une fois, je me suis présenté à un concert des talents dans mon lycée, et son trop vouloir me vanter, tous le monde m'avait adorer, en disant que j'étais le meilleur. Sauf que 2 jours plus tard, il y avait les vacances scolaire, et ils m'ont tous oubliés à la rentrée. LOL

Ton thème de Méchant préféré?
Le thème du coté obscure de Star Wars


Autres:

Ta série préféré(e) quand tu étais plus petit(e)?
Charmed

Ton échelle d'otakuisme entre 1 et 10?
8/10

PC ou MAC?
PC

Ta réplique favorite?
"Yo population terrienne"

La célébrité que tu déteste le plus au monde et pourquoi?
Deanna Russo (je suis pas sur de l'exactitude de son nom, et comme c'est elle, je vais pas vérifier sur Google), car elle a insulter les Vocaloids dans son "Grand" Journal.

Y a t'il un film qui t'as marqué? Pourquoi?
Star Wars, car c'est trop bien !!!

Ton Disney préféré?
Aucun

Ta chanson de Disney préféré(e)?
Aucune

Combien de langues maitrises tu?
Trois, avec le français, l'anglais et le créole mauriciens.
 
Ton kanji préféré?(tant la signification que le signe)
J'en ai pas.

Tu nous dis une phrase en japonais(avec traduction)s'il te plait?
Watashi wa Dark Anthony !!!
Traduction: Je suis Dark Anthony !!!

Pages: [1]