Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Crazyaboutmusic

Pages: [1]
1
Bonjour,

un morceau cultissime et pourtant :
Spoiler
YouTube

A+

2
Musique / Re : La musique électronique
« le: 03 mai 2015, 14:53:37 »
@ PeKaNo.

Je vois que nous avons à faire à un connaisseur des styles dits durs ou extrêmes de la musique électronique.

Pour ce qui est du Hardcore, j'en suis resté à Laurent Hô, Manu Le Malin et leurs amis des labels Audiogenic & Uncivilized World (UWe).

Le premier (Hô dixit) a même été l'auteur d'un album qui est devenu une pièce rarissime puisqu'il a été condamné à détruire les masterpieces de celui-ci.
Ce n'est pas un projet hardcore mais plutôt... ambient !

Car pour moi, un artiste electro digne de ce nom est celui qui excelle dans son style ET qui sait nous surprendre en produisant... jusqu'à son opposé !

Bon, c'est pas tout ça, mais Unity m'attends. C'est le nom du nouvel album de messieurs Carl Craig & Curtis Jones Jr. (alias Green Velvet) qui sort chez Relief (le label de Curtis). Curtis Jones Jr. (alias Green Velvet ou Cajmere), voilà encore un producteur qui donne dans le pêchu !
En attendant le retour des frères chimiques le 17 Juillet prochain.

Et après, pourquoi pas un vieux XMF des familles ? Derrière ce pseudo se cache un producteur grenoblois qui s'est fait connaître par un projet totalement à l'opposé. Une démarche à la Hô en quelque sorte...  :fp: 

3
Si Miku n'existait pas ?

Avec ce que j'ai lu sur le Japon (des articles sur le shintoïsme, la géographie, la sociologie...). Et pour ce que j'ai vu là-bas, il semble que depuis une cinquantaine d'années (certains expliquent le début de ce phénomène par... les JO de Tokyo en 1964), tout concept a des chances de réussite augmentée par le "mascottage" (sic) de l'idée !

N'oublions pas que Hatsune Miku signifie "premier son du futur". Pourtant Vocaloid n'est pas la première tentative de synthèse vocale par un programme informatique ou un appareillage.

Donc, comment faire adopter Miku ? Et la faire triompher ? Eh bien, franchement, je ne donnerais pas de réponse. Par contre, comme sujet de recherche pour un Master en sociologie (ou ethnologie) couplé avec de la communication et/ou du marketing, cela serais intéressant.

En effet, j'ai pu lire qu'à Osaka, il y avait TROP de mascottes pour représenter ce qu'est Osaka.

Kuma, qui représente la Préfecture de Kumamoto (Kyushuu), semble avoir gagner son pari de faire connaître (y compris hors du Japon) cette partie éloignée du Japon.

Miku, avec Sapporo, aurait probablement eu, pourquoi pas, la même réussite.
Mais la diffusion, grâce à une stratégie web redoutable, du vocaloid; a été la deuxième chance cumulée pour la miss.
Mais cette chance là aurait aussi été à disposition si Luka (ou Rin ou Len). Voire aussi Meiko & Kaito; avaient été choisi pour la promotion.

Reste à savoir si le nom donné a eu aussi de l'importance (je n'oublie pas aussi le chara-design).   

4
Pour ma part, en deux temps :

- En 2009, je tombe par hasard sur le nyan cat avec la bande son provenant d'une chanson vocaloid. En fouillant un petit peu, je découvre ce que définit le terme.
Mais avec cet exemple pourri (qu'on repris certains médias pour dévaloriser le concept), je le laisse de côté, trouvant qu'il est dommage de gâcher une telle idée dans de telle "ânerie".
- Puis arrive 2012, au détour d'un défunt forum où l'un des sujets concernait la musique électronique, on propose à l'écoute un morceau avec Hatsune Miku : D.A.T.A.
A peine ce nom lu, cela m'a rappelé mes recherches de 2009. Avec appréhension, j'écoute : LE CHOC ! Une production du tonnerre et une voix qui me fait revenir vingt ans en arrière, mais qui me fait aimer un style que je refoulais par sa simplicité : la trance.
Et depuis, je cherche pour confronter si les vocaloids donnent un supplément à ce que j'aime. Avec de la DnB, je fond littéralement.


5
La chanson vocaloid qui ne me lassera jamais ? Difficile à dire...

"Malheureusement" (je mets les guillemets pour adoucir mon propos), c'est une chanson avec Miss Miku (pas très original, tout cela). Et le producteur (livetune), itou !

Enfin bon, c'est "Our Music" : https://www.youtube.com/watch?v=SYQX0XOncgI

Et encore, "Fragrance" (de Tsunamayo P), " Japanese Emotions " (de Clean Tears), " Unfragment " (de Hanasoumen P) ou My Way (Aura Qualic) font partie du même lot.

Pas un jour (au pire une semaine) sans une écoute de ces cinq là.

Et j'en oublie... Luka, Gumi, Rin, Len, IA, Lily... Gomen nasai !!!!!!!!!!!!

6
Musique / Re : La sphère musicale Touhou Project
« le: 06 janvier 2015, 21:45:25 »
Bonsoir,

juste une petite réflexion concernant Touhou Project : je ne suis pas étonné qu'un tel phénomène existe au Japon. N'oublions pas ceci :
- Le Japon est le deuxième marché musical de la planète.
- Est-ce le fait de la langue, mais c'est le seul marché où la chute des ventes de CDs est presque nul. Pourquoi ?
+ Car le prix des disques est bien plus faible que sur les autres marchés.
+ Les versions augmentées sont légions. Même dès la première parution d'un opus.
+ Des versions d'albums d'artistes signés sur des maisons de disques internationales sont exclusivement sorties qu'au Japon *.
+ Pourquoi les imports s'avèrent donc plus chers ? Pour éviter de concurrencer les versions simple CD de nos marchés européens. Car le prix simple d'un CD ici, et le prix du même CD version augmenté (second CD ou DVD en plus) là-bas.
+ Le marché des fichiers numériques est très encadré aussi.

Bon, j'arrête là cette parenthèse en confirmant que moi aussi j'aime la musique issue des Touhou Projects. Et le fait qu'elles inspirent à être reprises ou remixées, montrent bien que le marché est propice à l'édition de ce genre d'exercice. Tout comme celui d'éditer des albums de musique de... jeux vidéos ! Vous avez déjà vu des OSTs des musiques de Rayman d'Ubisoft, reprises, remixées ou non ? Si Rayman était japonais, cela aurait été... le cas !

* Parmi les albums que je possède, et venant de là-bas, une compilation de Mercury Records qui réunit des remixes de morceaux provenant de "New Forms", le premier album du Roni Size Reprazent. Faite au Japon, il fut décidé que "Replica (le nom de cet album)" ne soit pas distribué ailleurs ! Il ne fut disponible qu'en import. Alors que Mercury est... un label anglais. Qui a racheté depuis par... Universal Music (mais cela, it is another story). 

7
Musique / Re : La musique électronique
« le: 06 janvier 2015, 21:13:59 »
Bonsoir,

AH ! "Rock To The Beat" qu'un certain humoriste français se moquait à l'époque...

Composé et joué par The "REESE" Project. Qui fut un duo composé de M. ECHOLS Antonio & SAUNDERSON Kevin, un des trois 3 "Grands" de la Techno de Detroit première génération. Les deux autres étant ATKINS Juan & MAY Derrick.
Leurs disciples vinrent ensuite rapidement. Le plus reconnu étant CRAIG Carl. Mais LARKIN Kenny est pas mal non plus.

And "The Sound Of C" par le groupe Belge Confetti's. Ce qui m'avait marqué était le chanteur (il devait faire au moins deux mètres !).

A la même époque, il y eut aussi "Pump Of The Jam" de Technotronic.

Mais comme vous, SebastienW, je considérais plutôt Jarre, Vangelis, Art Of Noise ou les helvètes Yello comme étant digne d'intérêt.

Vingt cinq ans plus tard, ce que je conspuais hier ont rejoints ma discothèque, simplement parce que depuis il y a encore des copieurs. Mais le pire, c'est que l'ersatz est franchement foireux, et il n'y a pas ce qui fait le plus : une production digne de ce nom.

Et, entretemps, il y eut le Trip-Hop, où l'on réunit des artistes collectifs ou non comme Massive Attack, Tricky (un ex-membre du Massive parti après le premier album), Portishead voire Archive... Mais je vais m'arrêter tout de suite car les longues enfilades de ma discothèque sous mes yeux me poussent à l'énumération. Les interrelations entre la House et la Techno, où vinrent s'inviter les méthodes mélodiques du Rock ou de la Pop, aboutissant à cet "Electro" étrangement plus acceptable que cette House et cette Techno propice et apprécié seulement, selon les ignares de l'époque, des drogués et des gens antisociaux...

J'allais oublier les enfants du reggae (et du dub, son instrumental), que l'on retrouve dans ce courant dit de la Jungle, d'où est sorti (sans disparaître pour autant), la Drum And Bass (Goldie "Timeless", Roni Size Reprazent "New Forms"...), le 2 Step (MJ Cole, ça en est), le Grime (ah, Dizzie Rascal ou The Streets). Et depuis dix ans le Dubstep.
Si ce dernier semble tourner en rond, les autres styles (y compris le rock ou la pop) ont aussi des cycles de dix ans eux aussi. Souvenons simplement qu'en 1994-96, ce fut les Oasis, Blur et consorts qui relançaient la pop & le rock. 2004-06, Franz Ferdinand, Arctic Monkeys et équivalents. Qui marqueras les années 2014-16 ? Je vous laisse seuls juge.

Pour la Techno ou la Drum & Bass, c'est pareil. Pour la première, ce fut la déferlante de l'électroclash en 2000-2002 qui semblait enterrer cette dernière. Et pourtant, le colossal "La Rock 01" de Vitalic fut composé à cette époque. De même, alors que le Dubstep émergeait, ce fut un retour fracassant de la DnB en 2005-2007 qui le fit entendre car il se marie très bien dans les mixes. Et, depuis, de nombreux producteurs de DnB ont aussi produits des tracks Dubstep. A cette même époque, ils se sont aussi essayés à la House et la Techno style 90. Ils ne furent pas ceux qui rajeunirent le genre; mais ce fut ceux qui lancèrent l'électro (voir le label Ed Banger ou Sound Pellegrino) qui revinrent vers la Techno...

Mais bon, pour conclure, je dirais que de plus en plus, un artiste qui en veut vraiment n'aura que deux choix possibles : soit exceller dans un style. Sinon, s'il choisit la multiplicité, il se devra alors de prendre énormément de risques. Au risque d'être reconnu mais sans être vraiment connu.
Bon j'arrête, je fais un hors-sujet de la plus belle eau. Comme punition, je m'en vais aller écouter le deuxième album du trop méconnu "Jackson and his computer band : Glow" édité chez Warp (qui édite... Aphex Twin). Jackson qui, comme Garnier, Yuksek ou Vitalic est... Français !

Dja né.   

8
Musique / Re : La musique électronique
« le: 09 décembre 2014, 21:50:12 »
Gomen nasai !

Loin de moi l'idée d'avoir compris que Moby se voyait traité d'arriviste. Des publications l'ont définis comme tel. Et j'avais bien compris, Alenduril, que pour vous (et pour moi itou), nous ne partagions pas ce point de vue. Moby est tout sauf un suiveur de tendance. Il serait même plutôt créateur de tendance...

Je tiens juste à dire que je ne me considère jamais comme un expert quelque soit le sujet.

Bien, je conclus ce passage en tromble par ceci :

MJ COLE - Sincere (https://www.youtube.com/watch?v=02KRAshCG0w)

Qu'est-ce donc, d'après vous ?

9
Musique / Re : La musique électronique
« le: 26 novembre 2014, 19:58:03 »
Ah là là, le cas de Monsieur Richard Melville Hall (son vrai nom), descendant de l'auteur du roman MOBY dick (ce serait l'explication de son pseudo), rejoint des cas comme celui de Christophe Le Friant (alias... Bob Sinclar). Ou M. Adam Richard Wiles (alias Calvin Harris). Ils deviennent populaires et boum ! on les traite d'arrivistes, de jouer la facilité...

Alors que, avant le succès de son album Play en 2000, très pop; il avait déjà marqué le paysage électronique avec :

GO : https://www.youtube.com/watch?v=PucUtCWxA74

ou HYMN : https://www.youtube.com/watch?v=m3CMN_OlLe4

En fait, Moby fait partie de ces artistes qui essayent de sortir d'une ligne toute tracée en tentant d'autres styles et collaborations. Ce qui permet de montrer qu'il est un bon artiste. Mais on lui reproche donc de se disperser...

Et alors ? Quand on écoute le premier album de Laurent Garnier (paru en 1995) et celui qu'il publie dix ans plus tard, certains morceaux sont à des années-lumière d'autres en terme de style rythmique. C'est pourtant le même artiste.

Il y a d'autres exemples comme ceux de Jeff Mills ou Carl Craig. Quand on entend du premier ceci : https://www.youtube.com/watch?v=DwpedKWwS3w.

Et la même version, 15 ans après avec l'Orchestre Philarmonique de Montpellier : https://www.youtube.com/watch?v=STpOak4iAJY. Pensez-vous un instant qu'à l'époque de la création de ce hit techno, Jeff Mills se serait vu un jour jouer avec un orchestre de musique classique, transcendant ainsi ce morceau COLOSSAL ?

J'arrête là mon analyse avec ceci : HALLUCINOGEN - LSD (https://www.youtube.com/watch?v=iIsVzSMRw8E). De la Trance de la plus belle eau...

A bientôt.

10
Musique et PV / Revolution Boi : The Vocaloid DJ.
« le: 25 novembre 2014, 22:27:28 »
Bonsoir,

c'est la définition qu'il se donne (cf. la page Facebook de ce... collectif ?).

Sur Mixcloud, différents sets avec comme dénominateur commun les vocaloids.

Un de ses derniers me pose problème : la playlist est quasi inexistante. Alors que les deux premiers morceaux sont simplement ENORMES !

Avis aux connaisseurs des productions vocaloïdiennes "électroniques" (tendance trance) [pour moi, ce n'est pas de la trance] :

REVOLUTION BOI - Vocalnetics (http://www.mixcloud.com/RevolutionBoi/revolution-boi-vocalnetics/).

Qui reconnaîtra les morceaux utilisés ? J'en ai reconnu certains comme AV!Techno - NEL (Dog Tail Remix). Ou CLEAN TEARS - 楓 -ver.2.0.

Merci par avance.

11
Musique / Re : La musique électronique
« le: 25 novembre 2014, 21:26:20 »
Bonsoir,

plus d'un an après, je viens déterrer le sujet.

Comment résumer mon amour pour la musique électronique ? Aphex Twin, Autechre et Amon Tobin ? Je les connais depuis leur tout début (1989 pour les deux premiers, 1995 pour le dernier).

Mais, ils ne sont qu'une toute petite partie de ma discothèque sur le sujet.
Bien sûr, il y a Jean Michel Jarre, Space. Mais aussi les incontournables Kraftwerk, Tangerine Dream.
Ou un peu plus récent, les anciens d'avant la French Touch, emmenés par notre Laurent Garnier national : Laurent Hô & Manu Le Malin, Torgull ou... Saint Germain.
Et n'oublions pas la House et la Techno américaine : Masters at Work & Larry Heard, Juan Atkins, Kevin Saunderson & Derrick May... Les "voisins" & "cousins" comme le Canadien Plastikman, les anglais LFO, Chemical Brothers & Prodigy.
Sans oublier la galaxie Drum And Bass avec la fratrie de Roni Size & consort, les labels Hospital, RAM, Viper, Virus et leur hymnes dévastateurs...
Une couche supplémentaire de France avec Vitalic, Agoria, Mr Oizo & un des survivants de la French Touch, Etienne de Crécy...
Je finis cette partiale présentation avec... Ken Ishii ou Takkyu Ishino. Eh oui, il y a des producteurs nippons qui se sont faits connaître... En DnB, il y a eu les productions de... Makoto.

Des vidéos ? Allons y :
Spoiler
Laurent Garnier : The Man With The Red Face (https://www.youtube.com/watch?v=J5bBCaUnPq4

Spoiler
Ludovic Navarre aka Saint Germain : Thank U Mum [4 Everything U Did] (https://www.youtube.com/watch?v=XA00B_PYaro
Spoiler
Masters at Work : It's All Right I Feel It (https://www.youtube.com/watch?v=wR5c5iOwjus)
Spoiler
The Chemical Brothers : Block Rockin' Beats (https://www.youtube.com/watch?v=MaU5qkQJ1e4
Spoiler
Pascal Arbez aka Vitalic : La Rock 01 (https://www.youtube.com/watch?v=XGOaXphpT7w
Spoiler
Roni Size's Reprazent : Brown Paper Bag (https://www.youtube.com/watch?v=cwI0gbGEyuI)
Spoiler
Makoto (Featuring MC Conrad) : Golden Girl (https://www.youtube.com/watch?v=SkTmx6v3S7I)

C'est tout ! pour l'instant ?

Bon, ce n'est pas tout, mais "Backslash" m'attend ! (d'accord, c'est de 2012, mais c'est frappadingue ! Et à chaque fois, mon caisson de basse est aux limites !).

Oyasuminasai !

Spoiler bonus :
Spoiler
Camelia featuring Hatsune Miku (and Gumi ?) - /Backslash (https://www.youtube.com/watch?v=niMo-wf70Bc)

12
News / Re : [VoxWave / VOCALOID ALYS] Toutes les news
« le: 07 mai 2014, 20:36:11 »
En fait, il faudrait monter un joint venture avec le fait de permettre la création de la banque vocale francophone d'Alys et sa transposition avec une vocaloïd déjà connue. Par exemple, avec Crypton, la création d'une banque vocale francophone pour Megurine ou Gumi (car si c'est Hatsune, cela risque d'être une rivale potentielle...). A moins que la "gamme" d'Alys soit différente de Miku.
Car je pense qu'une vocaloïd sachant chanter en français ferait un malheur au Japon... Mais il faudra qu'elle sache aussi chanter en japonais. Ou (je sais, cela ne fait que compliquer) alors qu'elle sache chanter en Français, en Japonais et en Anglais ! Une vocaloïd polyglotte quoi.

Et d'essayer d'avoir l'expérience de ceux qui ont créés la première vocaloïd hispanophone, cela pourrait être intéressant.

Enfin, et je pense que c'est déjà fait : prendre un standard en français connu chez nous (mais qui a aussi fait un malheur ailleurs comme aux Etats-Unis [et au Japon, bien entendu]) et le faire chanter par Alys.
Et se servir de cette base comme fond publicitaire d'une campagne de crowdfunding (ou financement participatif).
Sinon, pourquoi ne pas proposer cette démarche avec un artiste de musique baignant dans l'électronique ? Par exemple, un gars comme... Jarre ??? Ou plus dingue, ceux de Kraftwerk !!! Ils utilisent bien des créations en images de synthèse 3D. Le hic... Le côté kawaii des vocaloïds, peut-être.

J'aurais une dernière piste (scabreuse, ou très audacieuse) : Lady Gaga, elle est signée chez Universal non ? La maison de disque a du avoir son mot à dire avec son projet de première partie durant les dates américaines.
Eh bien, pourquoi ne pas demander de réitérer pour les dates françaises. Et de faire introduire la dite Alys par Miku ???
Je sais, c'est parfaitement impossible en terme de temps.
Et c'est malheureux, mais cela aurait pu avoir un impact suffisant pour convaincre une bonne âme (banquière ou non) de prêter (ou rêvons, donner) 100 000 euros à un groupe innovant & motivant.

Banzaï Alys, banzaï vocaloids !

 

13
Présentation / J'ai vu de la lumière...
« le: 04 mai 2014, 19:43:36 »
Bonsoir tout le monde. Konbanwa minna. Good evening everybody.

Je me présente : mon pseudo est dingue de musique (in french dans le texte) car je ne peux guère m'en passer. En ce moment même, c'est (coïncidence ?) du Vocaloid avec sa représentante la plus célèbre (même si... voir plus bas).
 
Mon âge ? Ah, la question taboue. Surtout concernant certaines de mes passions. Pour faire court, kun me serait inapproprié. Par contre San... Je vous laisse seuls juges pour en tirer la conclusion.

Mes études ? Vous avez donc compris, ce chapitre est "théoriquement" clos. Car en fait, je continue encore à étudier de multiples sujets. Dont celui central de ce forum/ site. Mais bon, s'il faut dégager une matière principale étudiée, c'est la Géographie dans toute ces facettes.

Ce que j'aime faire dans ta vie ? Tout ce qui m'apporte joie et bonheur. Et cela risque de faire beaucoup. Parmi cela, écouter de la bonne musique (et donc des vocaloïds) en est un exemple.
Ce que je veux faire dans ta vie ? Vaste sujet. Pour l'instant, j'ai réussi à aller au Japon (en vacances, certes, mais cela ne m'empêchera pas d'y retourner...). Produire et être publier (en terme écriture, c'est en bonne voie. J'aimerais faire de même en terme de musique). Mais bon, j'arrête pour l'instant l'énumération.
Mes passions ? Pareil, on frise le catalogue. De l'astronomie à la zététique en passant par la botanique, la géologie, l'électronique... Je suis curieux par nature, donc... CQP (Comprenne Qui Pourra).

Mon vocaloid préféré(e) ? Je n'accroche pas facilement à ceux masculins. Mais en distinguée une parmi la multitude, difficile à dire. Luka et Gumi ont un avantage à mes yeux (mais plus maintenant) : elles sont polyglotte (japonais et anglais). Mais depuis, miss Miku l'est aussi (et d'autres aussi non ?). Peut-être qu'Alys leur fera apprendre notre langue (ce serait formidable). Mais la concurrence coréenne, chinoise ou espagnole pointe son nez.

Ma vidéo préférée & ma chanson préférée ? Eh non, celles que je préfère sont avec Hatsune. Mais les duos qu'elle fait avec Luka ou Gumi sont tout proches. Voici donc :
HSP & TRIPSHOTS Featuring HATSUNE MIKU - Gift Nor Art (
HSP & Tripshots feat. Hatsune Miku (Append Dark) - gift nor art
)
Par contre, DEUX chansons me font frémir :
CLEAN TEARS Featuring HATSUNE MIKU - Japanese Emotion
LIVETUNE (KZ) Featuring HATSUNE MIKU - Our Music

Et encore, cela m'attriste de devoir sacrifier d'autres chansons comme "Unfragment"...

Un producteur préféré ? Clean Tears mène le peloton, mais d'autres gagnent aussi des points (par exemple Mitchie M. et ses productions "sucrées")
Un niconico singer ? Pas d'avis (je ne saisis pas le sujet. Gomen nasai)
Un dessinateur préféré ? Il y en a tellement qui dessine nos vocaloids préférés que je peux en extraire un. Il faut dire aussi que le côté "cover" de ces productions n'est pas ce qui m'intéresse le plus...

Est-ce que j'aime composer ? J'ai déjà essayé, mais elles sont perdues. J'aimerais essayer avec le Vocaloid V3, mais je ne saisis pas clairement la marche à suivre. Car je suis fou de la DnB.

Dessiner ? ça n'a jamais été mon truc. Au pire, je dessine un peu comme Lewis Trondheim (le talent en moins).

Chanter ? J'ai une voix de merde ! Et pourtant j'adore accompagner toute chanson. Du moment que j'ai les paroles écrites sous les yeux (en alphabet latin prioritairement).
J'ai eu une période où la sculpture passait bien... Mais bon, je n'ai jamais eu la fibre "manuelle" (encore que je sais bien peinturluré ou vernir...).

Tout et n'importe quoi ?
Je pense que le pavé est déjà bien complet. Et que d'en rajouter serait surfait.
 :heoui:
Pour finir, je vous remercie par avance pour votre accueil. Car oui, j'adore la politesse et l'humilité.

Sô, sayonara (dja né est pour l'instant déplacé, non ?).

Pages: [1]