• Des visuels de la figurine Megurine Luka Temptation vers.
  • Vocaloid et Vocaloid.fr s’invite à la Japan Expo 2017
  • Giveaway Vocaloid.fr X nanoblock®
  • Hatsune Miku dans le métro de Séoul
  • Danse|Decorum dévoilée !
  • Vocaloid.fr

    Nouvelles:

    Vocaloid.fr est désormais partenaire de YAMAHA !

     

    Messages récents

    Pages: [1] 2 3 ... 10
    1
    Ecriture / Re : Re : Re : Jyôka se met à écrire !
    « Dernier message par Youkoulélé le Aujourd'hui à 22:32:15 »
    Ahah, quand quelque chose me plaît je me lance à fond dedans ;).

    Spoiler
    C'est vrai que c'est un peu cliché le coup du "je vais resté avec toi pour t'aider à étudier mais au final on aura juste parlé pendant des heures sans voir le temps passer" mais ça permet d'introduire leur relation petit à petit et de s'attacher à Shirosaki. C'est un peu l'opposé de la relation Gumi/Yuma à laquelle, je pense, personne ne s'y attendait.
    (sur 3 prévues...)
    Ah oui quand même XD, t'as vu les choses en grand ^^. Bonne continuation, j'ai hâte de lire la suite ;D
    2
    Projets Vocaloid.fr / Re : Re : Main d'oeuvre infographie
    « Dernier message par Siophial le Aujourd'hui à 21:38:10 »
    Hello,

    Je te conseille de mettre quelques exemple d'illustrations, logos, etc... pour que l'on voit quel est ton style. Suite à cela, je ferais tourner ton annonce sur nos réseaux sociaux :)

    (et je te garde sous le coude si on a besoin hehe)


    Eeet la deuxieme partie :
     -une photo retouchée tirée du réel
    -un personnage 3D dans de l'eau + perso 3D extrait d'une courte animation
    -un personnage sorti d'un extrait d'une collab (non aboutie) dont j'avais réalisé le charadesign
    -une photo tirée du réel retouchée pour impression de peinture
    -photo mélée au dessin













    Les dessins et croquis au crayons je les ai aussi, si besoin je peux les mettre^^
    3
    Projets Vocaloid.fr / Re : Re : Main d'oeuvre infographie
    « Dernier message par Siophial le Aujourd'hui à 21:32:29 »
    Hello,

    Je te conseille de mettre quelques exemple d'illustrations, logos, etc... pour que l'on voit quel est ton style. Suite à cela, je ferais tourner ton annonce sur nos réseaux sociaux :)

    (et je te garde sous le coude si on a besoin hehe)



    Oui bien sur ^^ ( alors je vais déjà mettre ceux que j'ai sous la main )
    Premiere partie ici, dans l'ordre il y a

    -1 de mes premier dessins a la tablette
    -un autre dessin a la tablette
    -un extrait d'une collab pour un livre enfant (2 pages)
    -le fond de la couverture que j'ai réalisé (sans le titre) , sous la contrainte de mêler une vingtaine de photos
    -une photo de rideau retouchée pour rendre l'impression de fleurs, sortes d'orchidées











    4
    Projets Vocaloid.fr / Re : Main d'oeuvre infographie
    « Dernier message par AkumaKokutan le Aujourd'hui à 20:31:49 »
    Hello,

    Je te conseille de mettre quelques exemple d'illustrations, logos, etc... pour que l'on voit quel est ton style. Suite à cela, je ferais tourner ton annonce sur nos réseaux sociaux :)

    (et je te garde sous le coude si on a besoin hehe)
    5
    Ecriture / Re : Re : Jyôka se met à écrire !
    « Dernier message par Jyôka Ryu le Aujourd'hui à 20:22:02 »
    Ah ! Enfin la suite ! Je suis pas mécontent d'avoir lu tous les chapitres en trois jours pour ne pas louper la parution du dernier :3.

    Spoiler
    Je le savais qu'il y aurait un truc entre Alys et Shirosaki, ça se voyait à des kilomètres !
    En tout cas c'est la grosse hype pour la bataille finale. Ça promet !  :D

    Merci ! (Ouaah, tu as lu tous les chapitres en trois jours, je suis impressionné  :D. En tout cas, ça fait plaisir !  ;D)

    Spoiler
    J'avoue que j'ai hésité pour cette partie, je ne sais pas si c'est bien amené...

    Oui, les prochains chapitres, c'est la grande bataille. Je vais commencer à les écrire prochainement.
    On arrive presque à la fin de la première partie (sur 3 prévues...) donc ça peut encore faire de la lecture xD
    6
    Projets Vocaloid.fr / Main d'oeuvre infographie
    « Dernier message par Siophial le Aujourd'hui à 20:21:15 »
    Bonjouuur ^^ Alors voilà voilà je suis nouvelle ici, et j'aimerais faire part de mon projet~
    Cela fait maintenant plus de 10 ans que je dessine, et 5 ans à la tablette graphique. Je suis capable de réaliser illustrations, photographie (+photos montages), dessins, dessins manga / cartoons / personnages bd,  charadesigns, et parfois animations 3d... enfin etc, tout ce qui est dans le domaine de l'infographie en bref ^^
    Et donc, j'en viens à mon projet,
    Suite à la création d'une couverture de livre et de logo, projets qui m'ont vraiment plu, je suis à la recherches de demandes de créations, dans tous les genre ( tant que c'est du dessin heiin 😂) , gratuitement,  afin de m'améliorer tout en faisant plaisir aux autres aussi, puisque pour moi le partage est une des bases de l'art tout de meme~
    Donc voilà, si vous connaissez des gens à la recherche/ desirent avoir illustrations/photos/charadesign etc, faîtes passer l'info,  merci ^^~ (ou même si c'est juste comme ça, pas forcement recherche, je pourrais le faire aussii)
    Merci merci bisous bisous 😙

    Pour demandes, info, ou juste pour voir de mes créations contactez ici : leysokai@gmail.com



    PS: Et je compte dailleurs voir pour re-créer un groupe de collaboration, si intéressés
    7
    Ecriture / Re : J’aime écrire des histoires. Surtout avec des jumeaux.
    « Dernier message par Hakuro-Kaoru le Aujourd'hui à 17:25:43 »
    Youkoulélé : Merci beaucoup d'avoir lu et donné ton avis sur ma fiction ! C'est très encourageant et ça m'a fait plaisir :)

    J'en profite pour poster sur le forum les deux derniers chapitres :
    Chapitre 6
    - C'est... C'est Roku... P-pourquoi...
    - Attends, ce n'est pas ce que tu crois. J'arrive tout de suite. Où es-tu ?
    - Devant le bureau...
    - Je vais prendre la voiture, je suis là dans cinq minutes. Ne bouge pas. S'il te plait, laisse-moi t'expliquer. D'accord ?
    - … Je reste ici.
    - Merci.
     
    Le plus jeune raccrocha et tendit le portable à l'homme qui le lui avait prêté. Les deux employés s'éloignèrent alors, parlant à voix basses et Roku se doutait qu'ils parlaient de lui. Mais il s'en foutait de ce qu'ils pouvaient penser. Une femme venait de prétendre être mariée avec son petit-ami. Et ce dernier ne niait pas, il voulait lui "expliquer". Roku s'assit sur le bord du trottoir, complètement chamboulé. Les pires scénarios se bousculaient dans sa tête mais il ne pouvait se résoudre à partir. Parce que malgré tout, Takeshi venait vers lui en ce moment, cela voulait dire qu'il tenait à lui et il se raccrocha à cette pensée. Son portable n'arrêtait pas de vibrer, Kyuu devant essayer de le joindre, mais il n'y faisait pas attention. Au bout d'un temps indéfinissable, une voiture s'arrêta à quelques pas de lui et il leva la tête. Takeshi coupa le moteur et pendant qu'il descendit de la voiture, Roku se releva.
     
    - Tu es marié, lâcha-t-il avant qu'il ne s'approche trop de lui.
     -Oui, avoua Takeshi sans détour.
     
    Roku ne comprenait pas comment Takeshi pouvait paraître aussi calme au vu de la situation. Blessé, il aurait voulu lui crier dessus sa douleur, peut-être même le frapper. Mais déstabilisé par son attitude aussi sereine que d’habitude et incapable de réfléchir, il se contenta de baisser la tête, retenant difficilement ses larmes.
     
    - Non, ne pleure pas, reprit le plus âgé de sa voix douce habituelle. C'est vrai que je suis marié, mais nous sommes en instance de divorce.
     
    Il prit le jeune garçon par les épaules et le força à le regarder. Roku eut du mal à ne pas baisser les yeux, pourtant, ce n’était pas lui qui devrait avoir quelque chose à se reprocher. Alors il tint bon et plongea son regard dans le sien. Il crut y déceler de l’agacement, mais en y faisant plus attention, il se rendit compte que cela se rapprochait plus de la tristesse. Le plus jeune, ne sachant plus que penser, ne le repoussa pas, écoutant ce qu’il avait à dire.
     
    - Tu te rappelles, de notre première rencontre ? Je t'avais dit que pour certaines raisons, je me retrouvais seul comme toi. C'était au divorce que je faisais allusion.

    Il allait divorcer ? Lentement, Roku prit conscience de ce que lui expliquait Takeshi. Il sentit une montée d’espoir le parcourir.

    -Vous… divorcez ? Mais alors, pourquoi êtes-vous toujours ensemble ?

    - C’est à cause de nos familles. Elles travaillent étroitement ensemble, ce divorce mettrait en difficulté plusieurs arrangements. Alors, ils font leur possible pour nous empêcher de divorcer et, pour que l’affaire ne s’ébruite pas, nous devons toujours vivre sous le même toit. Mais ne t’inquiète pas, nous sommes devenus des étrangers l’un pour l’autre et ce n’est qu’une question de temps avant que les dernières questions administratives soient résolues, avec l’accord de nos familles ou non. Je t’expliquerai tous les détails si tu veux, mais à un autre moment, ce qui compte maintenant est que tu comprennes qu’il n’y a plus rien entre cette femme et moi. C’est toi que j’aime, toi et toi seul.

    Ils divorcent, se répéta Roku. Takeshi n’aimait plus cette femme. C’était une erreur de parcours, comme cela pouvait arriver. Avait-il une raison de lui en vouloir pour une erreur du passé ? Non, sans doute pas. Mais il lui en voulait toujours de ne rien avoir dit à ce sujet.

    - Mais pourquoi m'avoir caché une chose pareille ?
    - C'est évident, non ? Je savais que ça te perturberait, je ne voulais pas t'inquiéter avec ça. Et puis, j'avais peur que le fait que je sois marié te fasse fuir, je ne voulais pas te perdre... Mais c'était idiot, tu risquais de t'en rendre compte à un moment où un autre, j'aurais dû te l'expliquer moi-même dès le début.
     
    Roku essuya les larmes qui perlaient, se laissant réconforter par ces paroles. Takeshi le serra dans ses bras.
     
    - S'il te plait, pardonne-moi.
    - Hm...
     
    Il se laissa emporter dans l'étreinte rassurante. Au fond, il se sentait heureux, car en croyant le perdre à cause de cette révélation, Takeshi avait montré plus que jamais à quel point il tenait à lui. Et maintenant, le plus âgé n'avait plus aucune raison de ne pas parler de son passé. Malgré qu’il se sentait blessé que Takeshi ne lui aie rien dit, il pouvait également comprendre qu’il ait hésité à lui en parler. Maintenant, il n’avait plus aucune raison de lui cacher son passé. Roku avait tant de questions à lui poser, mais pour l’instant, il se contentait de profiter des bras rassurants qu’il avait cru perdre.
     
    - Mais pourquoi avoir essayé de me joindre ? Finit par demander Takeshi.
    - Je suis parti.
     
    Alors qu'il avait finalement réussi à s'en débarrasser, les larmes lui revinrent aux yeux en pensant à son frère.
     
    - J'ai craqué et j'ai laissé Kyuu tout seul.
     
    Takeshi soupira longuement.
     
    - Monte dans la voiture.
     
    Roku obéit alors même que son portable se remit à vibrer. Tandis que Takeshi démarrait, il l'ouvrit, curieux. En plus de plusieurs appels manqués, Kyuu lui avait envoyé de nombreux messages. Il n'arrêtait pas de lui demander de revenir, de le supplier de ne pas faire de bêtise et - son coeur fit un bond dans sa poitrine en le lisant - s'excusait finalement. Lorsqu'il releva la tête, il reconnut sa propre rue.
     
    - Pourquoi... ?
    - Je pense qu'il est temps de régler cette histoire une fois pour toute.
     
    Il se gara à l'entrée et, sans attendre Roku, sortit de la voiture et se dirigea vers la maison des jumeaux. Le plus jeune sortit également en vitesse du véhicule, le rattrapant alors que Kyuu ouvrait la porte. Ce dernier n'eut même pas le temps de réagir que Takeshi le repoussa à l'intérieur.
     
    - Tu n'en as pas marre de faire ça ? Demanda-t-il sèchement à l'ainé des jumeaux.
    - Faire quoi ? Demanda ce dernier, essayant de paraître ferme alors qu'il était surtout troublé par sa présence inattendue et le retour de son petit frère.
    - Blesser Roku ! Encore combien de temps tu comptes le faire souffrir avant d'accepter le fait qu'il sorte avec moi ?!
    - Vous parlez sans savoir ! Je me suis déjà excusé par message. J'ai...

    Il regarda Roku pendant un instant et ce dernier sentit son coeur se serrer.

    - J'ai été aveuglé par la jalousie. Je ne voyais que vos mauvais côtés pour me convaincre que Roku était mieux avec moi. Mais c'est vous qu'il a choisi. Même si je ne pourrai jamais vous accepter, j'ai été trop maladroit avec Roku et au lieu de le raisonner, je lui ai donné des raisons de me détester. Je m'en veux tellement, je voudrais effacer tout ça...

    Takeshi ne savait visiblement pas comment il devait prendre ses paroles, mais c'était largement suffisant pour Roku qui se jeta dans ses bras.

    - Tu vas me laisser sortir avec lui alors ?
    - Oui.
    - Et tout redeviendra comme avant entre nous ?
    - Si... Si tu veux bien me pardonner.
    - Evidemment !

    Kyuu semblait sur le point de pleurer. Extrêmement soulagé, il vida une partie de ce qui lui pesait sur le cœur.

    - Je suis tellement désolé, reprit-il. De t’avoir nié. De t’avoir crié dessus. J’ai été tellement stupide. Je détestais ça tu sais, te laisser seul comme ça… Ce n’était pas du tout ce que je voulais. Je m’en veux tellement.

    - Je sais, Kyuu. Ne t’inquiète pas.

    A défaut de comprendre toutes ses réactions, Roku savait que son frère avait détesté cette situation autant que lui. Il savait qu’il s’en voulait réellement. Alors, le plus jeune ne pouvait lui en vouloir. Il était juste heureux que les choses allaient redevenir comme avant entre eux. Ils restèrent un bon moment dans les bras l'un de l'autre, profitant de la réconciliation de leur plus longue dispute à ce jour. C'est Takeshi qui finit par toussoter pour rappeler sa présence.

    - Je suis heureux pour toi, Roku. Je vais vous laisser entre frères maintenant.
    - D'accord, merci pour tout.
    - O-ouais, merci d'avoir ramené mon frère, lâcha Kyuu à la stupéfaction de tous.

    Il arracha un sourire à Takeshi qui finit par sortir de la maison. Kyuu gardait son petit frère contre lui, rassuré de pouvoir encore sentir sa présence, lui qui avait craint le perdre à jamais.

    - Quand tu es parti ce soir, j'ai eu tellement peur de te perdre. Je me suis rendu compte que je préférais encore souffrir près de toi que de ne plus jamais te voir.

    Roku le serra plus fort, s’en voulant que son frère en soit venu à avoir de telles pensées.

    - Je ne veux pas que tu souffres… C’est parce que tu crois que moi, je pourrais vivre sans toi ?
    - C'est l'impression que j'ai.

    Le cadet regretta de ne pas avoir réussi à rassurer son jumeau dès le début. Si il avait réussi à faire comprendre à son frère son envie d’élargir leur cercle de connaissance, et qu’il pouvait sortir avec quelqu’un sans que ça changeait quoique ce soit à leur relation fraternelle, cette dispute n’aurait jamais eu lieu… Takeshi disait d’attendre que Kyuu se remette en question et comprenne que ce changement était nécessaire. Mais ce n’était pas vrai. Il aurait dû lui expliquer clairement ce qu’il voulait. Parfois, on ne peut pas se faire comprendre si on n’explique pas ce que l’on ressent. Kyuu n’avait pas remarqué que la solitude lui pesait, tout comme lui n’avait pas compris sa peur qu’il le délaisse pour Takeshi. Ils avaient encore beaucoup de choses à se dire. Mais le plus urgent pour l’instant pour Roku était de corriger son frère.

    - C'est une fausse impression. Je savais que je pouvais sortir avec Takeshi sans que ça ne change quoique ce soit entre nous, c'est pour ça que je n'ai pas voulu céder. Mais si j'avais réellement dû choisir un de vous deux, je te choisirais sans hésitation, je ne peux pas vivre sans toi. Après tout, on est comme les moitiés l’un de l’autre, non ?
     
    Kyuu retint un sanglot. Il aurait voulut lui dire à quel point il l’aimait, à quel point il souffrait malgré ses paroles rassurantes de le voir aimer un autre, mais ce n’était pas normal, et il ne pouvait plus prendre le risque de le perdre. Alors, il lui sourit et à ce moment précis, Roku savait que tout était arrangé. Il était inutile qu’il lui parle du précédent mariage de Takeshi maintenant, cela l’inquiéterait pour rien. Tout allait être plus facile à présent, et rien ne pourrait gâcher son bonheur.

    Chapitre 7
    A la fin des cours, Kyuu et Roku sortirent en même temps de l'école à présent que l'ainé n'était plus en retenue. Mais ils ne rentrèrent pas ensemble pour autant. En effet, Takeshi attendait patiemment à la sortie l'arrivée de son petit-ami et l'embrassa dès qu'il le vit. Kyuu grimaça à cette vision mais ne dit rien. Ce genre de scénario allait se répéter souvent à présent. Même si il ne pouvait s'empêcher de détester Takeshi et que sa jalousie était aussi forte que jamais, le fait que Roku se comporte à nouveau normalement avec lui l'aidait beaucoup à prendre sur lui. Néanmoins, il se demandait si cette douleur qui enserrait son cœur lorsqu’il voyait son frère s’éloigner main dans la main avec son petit ami s’atténuerait un jour. Peut-être que lui aussi finirait par trouver la personne qui l’aiderait à combler ce nouveau vide en lui ?
     
    - Kyuu m'a proposé de ne pas rentrer tout de suite pour nous laisser la maison, avoua Roku maintenant qu’ils étaient seuls.
    - C'est gentil de sa part. On y va alors ?
    - Non, j'ai refusé.
    - Pourquoi ? S'étonna Takeshi. On aurait pu continuer là où on s'était arrêté...
    - Justement. J'ai promis à Kyuu que j'attendrai un mois comme convenu, et que je ne ferai rien pour t’aider en attendant. C'est la règle !
    - Ca ne m'enchante pas... Mais bon, si ça peut lui prouver quelque chose, et que c'est ce que toi tu veux...
     
    Roku rit un peu devant son air déçu et Takeshi lui ébouriffa les cheveux en retour. En fait, le cadet riait souvent en ce moment. Pourquoi se tracasser que personne dans sa classe ne l'aimait alors qu'il avait un petit-ami parfait ? Comment aurait-il pu être malheureux alors que dès que le rendez-vous se finissait, il retournait aux côtés de son jumeau adoré ?

    ***

    Roku courait sous la pluie, un parapluie à la main. Il était déjà tard, mais la pharmacie devait sûrement encore être ouverte. Kyuu était enrhumé et ils n'avaient plus de médicaments, alors il était sorti en catastrophe malgré que son frère ne voyait pas ce qu'il y avait d'urgent. C'est vrai qu’il ne s’agissait que d’un petit rhume, mais Roku ne voulait prendre aucun risque. Sur le chemin du retour, son petit sac de médicaments en main, il crut apercevoir Takeshi au loin. Il allait le saluer lorsqu'il se rendit compte qu'il n'était pas seul. Il n'avait jamais vu ce jeune garçon blond qui l'accompagnait. Takeshi lui ouvrit la porte d'un restaurant et le garçon entra avec lui. Maintenant qu'il avait vu ça, Roku mourrait de curiosité de savoir qui était cet adolescent. Il avait l'air aussi jeune que lui mais Takeshi ne lui avait jamais parlé d'autres garçons de son âge. Il se mit à hésiter. Il ne voulait pas devenir le petit-ami possessif qui ne supportait pas de voir son compagnon passer du temps avec d’autres personnes. Surtout que de son côté Takeshi le laissait passer encore énormément de temps avec son jumeau. Oui, il n’avait pas de raison d’être mal à l’aise. Demain, il glisserait innocemment dans la conversation qu’il l’avait vu entrer dans ce restaurant et demanderait simplement qui était la personne qu’il accompagnait. Il reprit sa route avec cette idée en tête. Mais il s’arrêta à nouveau.

    Et si il n’osait poser la question de peur d’être trop envahissant ? Il détestait agacer Takeshi en se montrant trop curieux sur sa vie personnelle. Il avait bien compris qu’il valait mieux attendre que ce soit le plus âgé qui entame ce genre de conversation. C’était un point un peu négatif de son caractère et il l’acceptait, mais tout de même, cela l’embêtait de ressasser ses questions sans oser les poser. Une autre idée lui vint alors à l’esprit. Il pourrait juste les espionner un peu pour avoir le coeur net, sans devoir confronter Takeshi à ce sujet. Oui, il avait envie de faire ça, il était trop curieux. Refermant son parapluie, il entra à son tour dans le restaurant. Se prenant pour un vrai espion, il alla s’asseoir discrètement à la table derrière celle de Takeshi. Il était parfaitement dissimulé par une plante donc il ne voyait rien, mais il entendait tout.
     
    - Je sais que tu m'en veux de t'avoir laissé sans nouvelles. J'en suis désolé, ma femme commençait à se douter de quelque chose et j'ai pris peur.
    - Je m'en doutais un peu, répondit le jeune garçon. Mais pourquoi prendre contact avec moi maintenant ? Tu as sûrement dû trouver un remplaçant depuis ce temps. Le sexe avec moi te manque tant que ça ? Ton copain actuel ne te satisfait pas ?

    Roku pesta contre ce petit prétentieux. Mais en même temps, savoir que Takeshi avait un ex masculin le choquait. Etait-il sorti avec ce garçon entre l'annonce du divorce et sa rencontre avec lui ?
     
    - Disons qu'il se fait désirer, et j'en ai marre d'attendre.
    - Puis-je prendre votre commande ?
     
    Roku sursauta et regarda le serveur qu’il n’avait pas vu arriver, les mots de Takeshi résonnant encore dans sa tête.
     
    - Je... Je n'ai pas encore choisi.
     
    A côté, le rire du jeune garçon se fit entendre.
     
    - Prenez votre temps.
    - M-merci.
     
    Alors que le serveur s'éloignait, il se remit à écouter la conversation qui se déroulait à côté.
     
    - Tu lui as fait croire que vous alliez divorcer ? Pourquoi ne pas lui avoir simplement dit que seul le sexe t’intéressait vu que ta femme ne te satisfait plus ? Ca a marché avec moi.
    - Il est trop prude. Il n'aurait jamais accepté de coucher avec moi si je ne sortais pas avec lui. Et puis, c'était marrant au début de jouer la comédie. Mais cet imbécile préfère "attendre un mois". Déjà que j’ai été déçu que son jumeau n’était pas aussi naïf que lui, ça aurait été tellement intéressant… Allez, je sais que tu n'as pas de copain en ce moment. Ca doit te manquer aussi.
     
    - Quelque chose ne va pas ?
     
    Le serveur était revenu, l’observant curieusement. Roku secoua la tête, les larmes ruisselant sur ses joues sans qu'il ne sache quand elles avaient commencé à couler.
     
    - Je suis désolé, je ne me sens pas bien, je vais rentrer.
    - Pas de problème, Monsieur.
     
    Ne souhaitant pas en entendre plus, Roku se leva et quitta le restaurant. Même si il ne pleuvait presque plus, il gardait le parapluie ouvert pour cacher ses larmes. Il en avait assez entendu. Peu importe ce que Takeshi dirait pour sa défense, il essayait clairement de coucher avec quelqu'un d'autre. Il l'avait traité d'imbécile. Il ne comptait pas divorcer. Ce n'était qu'un menteur qui arrangeait tout avec de belles paroles. Dire qu'il l'avait embrassé, avait fait des choses gênantes pour cet enfoiré... Et surtout, qu’il l'avait aimé de tout son coeur. Il ne savait pas trop comment il s'était retrouvé dans les bras de son frère après ça, mais il pleura toutes les larmes de son corps contre lui.
     
    - Roku ! Mais dis-moi ce qu'il se passe !
    - Tu avais raison. Tu avais raison depuis le début, sanglota-t-il. Il se foutait de moi. Il cherchait jusque un jeune idiot pour l'entrainer dans son lit, et comme je résistais, il cherchait déjà ailleurs !
    - Quoi ?
    - Et il est marié ! Il s'en fout de moi, il faisait semblant juste pour coucher avec moi… Il voulait même coucher avec nous deux au début si j’ai bien compris mais toi… Toi, tu n’étais pas naïf... Oh, Kyuu, j'ai été tellement stupide...
     
    Il sentit son frère lui arracher le parapluie qu'il tenait toujours et il le laissa l'emmener dans leur chambre, s'asseyant l'un près de l'autre. Kyuu ne disait rien, le laissant pleurer dans ses bras en caressant de temps en temps ses cheveux ou son dos. Les paroles du cadet étaient désordonnées, mais l'ainé avait compris le principal.
     
    - Je vais le tuer, finit-il par déclarer.
     
    Il laissa son petit frère continuer de pleurer contre lui, bouillonnant de rage. Il aurait dû écouter son instinct depuis le début. Si il avait trouvé les mots justes pour convaincre Roku de se méfier, il n’aurait pas autant souffert ! Roku était trop naïf, c’était à lui de le protéger. Sur le moment, il se promit que plus jamais il ne laisserait un autre homme approcher son jumeau. Il s’allongea dans le lit, gardant son frère dans ses bras, le réconfortant du mieux qu’il pouvait. Epuisé, le plus jeune finit enfin par s’endormir. Lorsqu'il se réveilla le lendemain matin, Roku fut surpris de ne pas sentir la présence de son jumeau. Il était pourtant sûr de s'être endormi près de lui, dans son lit, dans ses bras. Les yeux encore rougis, il descendit prendre son petit déjeuner, mais Kyuu n'était nulle part dans la maison. Seul un mot sur la porte du frigo annonçait son absence et lui demandait de l’attendre. A son inquiétude s'ajoutait la tristesse et la douleur d'avoir accordé sa confiance à la mauvaise personne. Comment avait-il pu croire une seule seconde que quelqu'un pouvait s'intéresser à lui ? Seul son jumeau tenait à lui. Et il se promit qu'à présent, il n'y aurait plus que lui qui compterait à ses yeux.
     
    Kyuu revint en fin de matinée et la première chose qu'il fit fut de serrer son frère dans ses bras.
     
    - Excuse-moi, j'avais quelque chose d'important à faire. Je ne te quitterai plus maintenant.
     
    Même si la douleur était toujours présente, Roku savait qu'elle finirait par s'atténuer aux côtés de son jumeau. Kyuu tint sa parole et ne s'éloignait pas de lui, prêt à répondre à la moindre de ses envies. Au soir, ils regardaient le journal télévisé, Roku blottit contre son frère qui les avait entourés d'une couverture confortable. Dans leur petit cocon, le cadet sursauta lorsqu'un nom familier atteignit ses oreilles.
     
    "- Le corps sans vie de Takeshi Sato a été retrouvé ce matin dans sa maison. Takeshi a succombé à 17 coups de couteaux, un assassinat particulièrement violent. Sa femme, Tsumi Hina, la principale suspecte a été arrêtée ..."
     
    - Kyuu... Où étais-tu parti ce matin ? Demanda Roku de manière neutre.
    - J'ai recherché sa femme pour tout lui dire.
    - C'est tout ?
    - Est-ce que c'est important ?
     
    Roku regardait la journaliste qui changeait déjà de sujet, parlant des inondations survenues suite aux récentes pluies. C'était fini, la page sur la mort de ce misérable homme était déjà tournée.
     
    - Non, aucune importance.
    FIN

    Note de l'auteur à la fin du chapitre 7

    8
    Concours / Re : Giveaway nanoblock X Vocaloid.fr
    « Dernier message par Sprites the great le Aujourd'hui à 13:44:43 »
    c'est pratique de devoir le faire avec son nom propre et pas son compte d'ici quand même  :hh:
    parce qu'être connecté n'autorise pas à mettre de messages...
    9
    News / Re : TBK - Polymorphose (premieralbum)
    « Dernier message par TBK le Hier à 23:06:49 »
    Merci beaucoup!! Tu as débloqué le dernier palier <3

    EDIT : Si vous le souhaitez, l'album numérique est sorti sur Bandcamp !
    https://tbkitsune.bandcamp.com/releases
    Vous pouvez y écouter toutes les pistes, et l'achetez si vous le souhaitez !

    Par la suite je vais y ajouter l'édition physique et les goodies (après japan expo) ! :3

    N'hésitez pas à me faire vos retours et merci !
    10
    Musique / Les covers de Utaka
    « Dernier message par Utaka le 23 juin 2017, 23:16:35 »
    Bonjour ou bonsoir à tous !
    J'ai créer un topic spécial musique afin de partager plus facilement des covers UTAU ou autres. Bon je suis pas pro et de très loin, mais j'espère que certains contenus vous plaira !
    (Même si c'est pas souvent que je fais quelque chose de ce côté là~)

    Covers 2017
    Tsuki no Waltz
    Voilà un trio sur la musique Tsuki no Waltz, originalement chanté par Mio Isayama et dont l'animation est produite par Atsuko Ishizuka des studio Madhouse. C'est une musique qui date de 2004, donc pas très récente, néanmoins elle fait partie de mon coup de cœur du moment <3
    J'ai utilisé les deux VB de Uta et chanté mes propres parties pour les accompagner... Désolé si ça paraît un peu plat ou autres défauts qu'on peut lister, mais j'espère que vous apprécierez quand même ! https://app.box.com/s/bkiw9nfgax7trk7p49co25d077o54elw
    Pages: [1] 2 3 ... 10