• KAMIJO x Hatsune Miku : La collaboration inattendue !
  • Annonce pour les 10 ans de Kagamine Rin et Len
  • Le design officiel de la Miku Gatebox !
  • La voiture Hatsune Miku voit le jour, collaboration choc entre Hatsune Miku et Daihatsu
  • La caméra 360° RICOH THETA SC Hatsune Miku disponible en France
  • Vocaloid.fr

     

    Auteur Sujet: L'école des bermudes - prologue  (Lu 210 fois)

    0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

    Hors ligne vickymichaelis

    • Kocchi New User
    • *
    • Messages: 10
    • Karma: 20
    • vickymichaelis est populaire.vickymichaelis est populaire.
    • Sexe: Femme
      • Voir le profil
    L'école des bermudes - prologue
    « le: 06 mars 2017, 19:37:09 »
    Histoire de vous donner un bon aperçu de mon livre, voici le prologue entier du premier tome :

    Spoiler

    L'école des Bermudes : La fille du chasseur

    "Dans une petite ville tranquille, sans problème et sans événement marquant, vivaient Karel et Eloïsa Mause, un adorable couple qui ne causaient de torts à personne.

    Karel partait souvent en voyage d’affaires, parfois sans prévenir, mais sa jeune épouse ne l’en blâmait pas. Elle était douce et compréhensive. Elle avait de très longs cheveux flamboyants, de beaux yeux verts et le visage couvert de taches de rousseurs. Trois ans après leur rencontre, était née Lili, leur fille. Une adorable brunette, qui avait comme signe particulier de posséder un œil vert, à gauche, comme celui de sa mère, et un œil noisette, à droite, comme son paternel.
    C’était une famille unie et appréciée de tous leurs voisins.

    Pourtant, ce soir-là, Eloïsa s’était enfermée dans le grenier, pleurant à chaudes larmes. Elle tenait contre elle, sa fille, cherchant à apaiser sa propre peur. Dans sa main droite, elle serrait fermement une brindille cassée… Elle saignait, blessée au bras, et Karel frappait contre la porte pour tenter de l’ouvrir.
    L’homme aux cheveux noirs ébouriffés, parvint finalement à déloger le panneau de bois et entra, Sa dague dans la main droite, il pointa l’arme vers sa femme.
    « Toi ! gronda t-il, fou de rage. Rends-moi ma fille ! Sorcière !
    — Karel… gémit la jeune femme. Je t’en supplie… »

    L’époux se rapprocha, lui écartant les bras de force pour reprendre le bébé qu’il calma doucement, ignorant les pleurs de sa femme.
    Il tourna un regard méprisant vers sa compagne, levant la dague au-dessus d’elle. Les yeux suppliants et effrayés de la femme qu’il aimait le firent hésiter l’espace d’une seconde avant qu’il n’abatte l’arme sur elle sans pitié, quittant ensuite le grenier en berçant sa fille avec douceur."

    scène refaite sur MMD :)
    Spoiler
    Often broken, still alive