• KAMIJO x Hatsune Miku : La collaboration inattendue !
  • Annonce pour les 10 ans de Kagamine Rin et Len
  • Le design officiel de la Miku Gatebox !
  • La voiture Hatsune Miku voit le jour, collaboration choc entre Hatsune Miku et Daihatsu
  • La caméra 360° RICOH THETA SC Hatsune Miku disponible en France
  • Vocaloid.fr

     

    Auteur Sujet: Les textes d'une ville Ukrainienne  (Lu 471 fois)

    0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

    Hors ligne Chernobyl

    • Dear cocoa user
    • **
    • Messages: 110
    • Karma: 20
    • Chernobyl est populaire.Chernobyl est populaire.
    • Sexe: Homme
    • I'm stalking you in the dark
      • Voir le profil
    Les textes d'une ville Ukrainienne
    « le: 07 novembre 2015, 22:13:24 »
    J'avais longuement hésité à poster quelques uns de mes écrits ici, par peur de choquer les âmes sensibles dû au contenu n'étant pas très approprié à de jeunes lecteurs car, la majorité de mes textes contiennent souvent des détails gore sans y laisser un vide pour mieux appuyer sur le malaise, la peur et le dégoût qu'exprime l'un des personnages ou le narrateur lui-même mais je vais faire des versions édulcorées afin d'éviter ce genre de choses bien que, pour le moment, je vais poster un simple extrait du prologue d'une fanfiction que j'ai écrit il y a quelques mois et qui est inachevée avant de poster le reste en mettant ce message à jour tout en vous prévenant de leurs ajouts.

    Extrait d'un chapitre d'une fanfiction de mon cru qui sert de prologue à l'un de mes Fangames Hetalia s'inspirant de Resident Evil : Outbreak
    Quelque part en Europe... Des scientifiques travaillent jour et nuit sur divers choses douteuses dans un laboratoire secret... Allant à de simples expériences sur des plantes jusqu'à l'utilisation de cobayes tels que des chiens, des reptiles et... des humains.

    Ce qui semblait être une tâche banale tourna au cauchemar lorsqu'un employé chargé de nourrir un des sujets avec une carcasse de vache fut attaqué sauvagement par l'un d'eux avant d'être secouru in extremis par les gardes de sécurité qui maîtrisèrent rapidement la chose qui résista férocement avant d'être enfermer dans sa cellule où elle grogna pour exprimer son mécontentement tout en montrant des signes d'intelligence en tentant de crocheter la porte avec les os de ses repas précédents, comparé à ses semblables qui n'avaient conservés que leur instinct primaire et n'étaient pas aussi agressif que leur voisin qui a hérité de ces facultés via une mutation inattendue.

    Les heures passèrent, le dit employé se plaignait de vertiges, de fièvre et de maux de tête auprès d'un médecin qui n'a pas eu le temps de lui ingérer un sérum expérimental après avoir deviner le mal rongeant son collègue qui l'agressa par surprise tel une bête sauvage, la bave aux lèvres, le regard vitreux comme ceux d'un mort.

    Il devina qu'il était trop tard et seule la mort était l'unique échappatoire pour éviter une éventuelle transformation en saisissant son arme à feu bien que son agresseur fut plus rapide que lui après l'avoir mordu au cou, arrachant la jugulaire de sa victime dont les échos de ses hurlements furent seulement entendues par la caméra de surveillance qui filma la scène en vain car le responsable de ce carnage a pu se libérer en profitant de l'absence des gardes de sécurité, libérant ses congénères qui finalisèrent le travail avant de trouver la liberté vers la surface...

    Amour mortel
    Il n'arrivait toujours pas à se convaincre que tout est bien réel et qu'il n'est pas victime d'une hallucination voire même d'un cauchemar ayant des allures d'un rêve lucide. Elle est bel et bien revenue, toujours la même femme qu'il avait aimé malgré quelques détails qui trahissent son état actuel.

    Fanée comme une fleur en automne, aussi bien de l'intérieur à l'extérieur, elle le dévisage d'un regard vitreux dont les yeux sont d'une couleur pâle similaire à ceux d'un poisson mort... Les bras tendues vers sa direction tel un enfant réclamant un câlin dont le sourire carnassier trahit ses sombres intensions.

    Mais ses jambes refusent de bouger malgré la volonté de fuir très loin de cet endroit maudit qu'est sa demeure, il a beau tenté de hurler, aucun son ne sort de sa bouche. La peur l'avait paralysé sur place, faisant de lui un épouvantail fait de chair et d'os qui nourrira les corbeaux au lieu de les faire fuir.

    Sentant que la fin était proche, il ferma les yeux, acceptant son sort ainsi que son crime qui est d'avoir ôter la vie à son âme soeur suite à une dispute qui a mal tournée. La revenante approcha, une larme longeant l'une de ses joues et plongea sa main dans sa cage thoracique, ressortant son coeur encore chaud et battant frénétiquement.

    Elle le câlina une dernière fois avant de l'emmener avec lui dans sa tombe qui est désormais leur " lieu à nous. " Une triste référence à un endroit remontant à leurs jours heureux dans une petite bourgade nommée " La colline silencieuse " qui appartient désormais au passé.

    Appétit hivernal
    Il y a quelques années

    Yee naaldlooshii (Skinwalker)

    Obscurité

    Exploration urbaine

    Métro fantôme

    Abandonné
    Cette sensation de vide qui ne cesse pas de se multiplier au fil des jours...
    Tu ne voulais pas y croire en réfutant la sombre vérité...
    Mais les autres ne sont plus là et ont décidé de partir sans toi...
    Laissant place à une chose que tu connais bien : Le silence.
    Tu essayes de te rassurer en te disant que ce n'est qu'un cauchemar...
    Et qu'ils reviendront pour te réconforter...
    Mais le fil se tisse tel un serpent qui t'étouffe, te ramenant à la réalité...
    Abattu et blessé mortellement par l'obscure révélation...
    Tu décides enfin d'accepter ton sort en mettant fin à ta souffrance...
    Respirer...
    Crier...
    Ces choses te sont désormais inconnues...
    Pendant que ton coeur se repose en cessant de battre...


    Oublié
    « Modifié: 24 novembre 2015, 19:41:10 par Chernobyl »

    Hors ligne Kyomi/Memory

    • Alyste,fan of Linkin,Sans(Undertale) and Yandere Simulator à 100%
    • Evil member
    • ***
    • Messages: 435
    • Karma: 21
    • Kyomi/Memory est populaire.Kyomi/Memory est populaire.
    • Sexe: Femme
    • ɖơ ყơų ῳąŋŋą ɧą۷ɛ ą ცąɖ ɬıɱɛ?
      • Voir le profil
    Re : Les textes d'une ville Ukrainienne
    « Réponse #1 le: 07 novembre 2015, 22:57:09 »
    Haha ce cher Resident evil x'D (alala...jee me rappelerai toujours de mon amie qui s'accrochai à moi lorsqu'une arraignée sautait sur nous x'D)

    Ton style d'écriture est vraiment bien: impassible. J'aime bien, ça donne l'impression que l'auteur n'a pas de pitié pour ses personnages et donc que tout peut arriver x)
    (fan de gore actif)

    si tu préviens à chaque textes de trucs "violents" t'as qu'à le signaler (publique averti) comme ça, les fans de gore (nan nan, je ne me vise pas du tout c'D) pourront déguster x)
    si ça devient "psychotique" je suis preneuse x) (je cherche à avoir des papillons dans le ventre lorsque je lis/ vois un film gore)

    je vais essayer de continuer à te lire (et alléluia que c'est bon de voir quasi-aucune faute d'ortho grave TT_TT #ceciestunmessagequecertinespersonnescomprendront) parce...j'en ai beaucoup à lire x'D  à corriger et à commenter (ô saint pavé légendaire)
    ıɱ ąῳąƙɛ ıɱ ąƖı۷ɛ~

    Hors ligne Chernobyl

    • Dear cocoa user
    • **
    • Messages: 110
    • Karma: 20
    • Chernobyl est populaire.Chernobyl est populaire.
    • Sexe: Homme
    • I'm stalking you in the dark
      • Voir le profil
    Re : Les textes d'une ville Ukrainienne
    « Réponse #2 le: 10 novembre 2015, 22:48:57 »
    Je viens de rédiger un second texte (Visiteur nocturne), inspiré par Silent Hill 2 principalement ainsi que de Simetierre de Stephen King. Comme je l'ai précisé dans mon premier message, j'ai édulcoré le dit texte afin de le rendre moins choquant, gore et j'en passe pour faciliter la lecture pour certaines personnes. Je publierai la version d'origine tel que je l'imaginais dans mon esprit sur Fanfiction.net si le temps me le permet.

    Hors ligne Chernobyl

    • Dear cocoa user
    • **
    • Messages: 110
    • Karma: 20
    • Chernobyl est populaire.Chernobyl est populaire.
    • Sexe: Homme
    • I'm stalking you in the dark
      • Voir le profil
    Re : Les textes d'une ville Ukrainienne
    « Réponse #3 le: 24 novembre 2015, 19:33:14 »
    J'ai hésité de upper mon topic mais je prends le risque pour dire que je viens de rédiger un troisième texte, Abandonné, qui est inspiré de la solitude ainsi que du poème anglais posté par Blood dans le topic du Nain porte quoi en plus d'une chose personnelle de ma vie.