• Evénement DAIBA de DIVA Future Tone DX au Tokyo Joypolis
  • “Miracle Annual” l’album fait par des fans chinois !
  • Patchwork, le second EP de Mika x the Machines est sorti
  • La figurine Hatsune Miku : Winter Heroine ver. disponible en précommande
  • Hatsune Miku ambassadrice du Cassette Store Day 2017
  • Vocaloid.fr

    Nouvelles:

    Suivez @VocaloidFR sur Twitter et notre page Facebook !

     

    Auteur Sujet: welcome to my world  (Lu 3643 fois)

    0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

    Hors ligne Vocaloid protector

    • the protection of all vocaloid is my duty ... my mission.
    • Vegetable member
    • ***
    • Messages: 521
    • Karma: 22
    • Vocaloid protector est populaire.Vocaloid protector est populaire.
    • Sexe: Homme
    • The become of our world was uncertain
      • Voir le profil
    Re : welcome to my world
    « Réponse #15 le: 15 août 2015, 22:57:52 »
    bon comme cela fait un moment que rien n'est parut je vous met un quart du chapitre car il avance lentement.

    ENJOY

    Spoiler
    CHAPITRE 3

    Après avoir passé 10 minutes à parler et à mettre les oreillettes et micros en place, le mur où j’avais placé deux enceintes se lève et révèle des gens tristes ainsi qu’une misère flagrante avec l’état des maisons (délabrées) et les habits des gens mais l’état même de ce qui ressemble a une ville mais en plus petite est lamentable. Devant tant de malheur je me jure de les fairent sourire mais au moment mes cordes vocales veulent s’agiter Len m'arrête et me dis discrètement que l’on ne peux pas commencer sans que le maître ne soit là. Je soupire et prend mon mal en patience car il n’y as plus que ça a faire mais au moins cela me donne l’occasion d’étudier l’intérieur du bastion pour si je dois y revenir chose qui me parait impossible car jamais je ne remettrais les pieds ici !Le mur d'enceinte est surmonté d’armes aux allures toutes plus puissantes les unes que les autres. Vraiment impressionnant. Je m’attarde un peux plus sur les visages que je vois et tous sont aussi tristes que les vocaloids à mon arrivée, et eut être que je pourrait leur transmettre un peux de joie et qui sait, rallumer la flamme de l’espoir qui est éteinte. Le maître arrive enfin et fais un signe qui m’est inconnu mais j’en déduis que c’est pour que l’ont commence… c’est pas trop tôt. Comme personne ne me connais en dehors des personnes que j’ai déjà côtoyé je me présente ,enfin c’est un bien grand mot car je dis juste mon nom et mon âge ce qui est pas vraiment une vrai présentation mais c’est pas grave car je pense pas que cela vas intéresser quelqu’un de tout savoir sur moi déjà que ça m’intéresse pas forcement car je sais déjà tout de ma vie mais alors eux...Je me met a chanter comme promis sur 2 de mes chanson préférée accompagné par Miku, Luka, Rin et Len qui ont chacun leurs instruments. Si nous n’étions pas dans cet endroits j’aurais dis que je vivais le plus beau de tout mes rêves mais même si l’endroit n’est pas celui que j'espérai c’est quand même quelque chose que j’ai toujours souhaiter être possible et ça l’est donc forcement je suis content. Au fur et as mesure que je chante des chansons précise (avec pour thème l’espoir et tout ce qui est dans ce domaine ou qui s’en rapproche)  je sent que la tristesse s’envole et même si c’est léger c’est déjà un bon début.

    -Bon maintenant que je vous ai chanter quelques bonnes chanson faites places aux autres stars. ET QUE LA FÊTE CONTINUE

    C’est donc à leur tours de chanter. Même si je ne m’en vais pas (car il n’y as qu’une pièce et pas de coulisse) ils me regardent avec une légère peur qui disparaît bien vite car je pense qu’ils se sont rappeler de ce que je leur aient dis tout à l’heure.
    Ils enchaînent parfaitement bien leurs chansons et à la 13ème la chose qui me fait prendre compte qu’il se passe quelque chose est un coup de poing qui m’arrive en pleine tête et me projette en arrière, débranche mon casque et manque de m'assommer car ma nuque a heurter le mur derrière moi .Pendant que mes sens reviennent je m'aperçois que mon casque (de musique) n’est plus sur mes oreilles mais à ma gauche mais heureusement pas casser et par terre .Je me relève et sent quelque chose de chaud au niveau de mon nez…. du sang coule…. comme si j’avais besoin de ça…. En relevant la tête nos regards se croisent et le sien semble dire :
    tu vas mourir! J’arrête la musique en appuyant sur un bouton et nos regards ne se défonts pas avant qu’un autre coup ne m’envoie valdinguer et fracasser le pied d’une enceinte qui me tombe dessus et que je retiens in-extremis. Je la pose à ma gauche et un spectacle horrifiant s’offre a moi : mes amis se font littéralement défoncé.
    “VOUS ÊTES DE PLUS EN PLUS NUL. JE VOUS AVAIS PRÉVENU! MAINTENANT C’EST FINIT!”


    vous aurez la suite plus tard ^^
    La protection de tout les vocaloid est mon devoir ... ma mission et personne ne m'en détourneras pas même la mort !

    Hors ligne Vocaloid protector

    • the protection of all vocaloid is my duty ... my mission.
    • Vegetable member
    • ***
    • Messages: 521
    • Karma: 22
    • Vocaloid protector est populaire.Vocaloid protector est populaire.
    • Sexe: Homme
    • The become of our world was uncertain
      • Voir le profil
    Re : welcome to my world
    « Réponse #16 le: 01 novembre 2015, 22:14:21 »
    WARNING
    TRIPLE POST CAN KILL SO DONT DO IT. NEVER !

    Salut à tous.
    Comme ca faisai longtemps que rien n'avait été mis ici permettez moi de ralimenter ce topic en vous proposant le premier chapitre de ma nouvel fan fic :
    THE DEATH GAME

    Spoiler
          
            chapitre 1 : insouciance

    C’est un jour tranquille aujourd’hui encore où rien ne se passe. Mis à part les querelles habituelles entre certaines personnes et ce a chaque fois sur la même chose tout va bien à Enert. Il n’y a jamais vraiment le temps de s’ennuyer car même si vous êtes tranquillement en train de lire ou de dormir dehors, peux importe votre activité quelque chose arrivera et vous fera reporter ce que vous faisiez à plus tard.
    ce qui arrive le plus fréquemment est une course poursuite entre un jeune homme blond et une fille aux cheveux d’un bleu assez claire et proche du turquoise. Les motifs peuvent varier mais ça ce finis toujours de la même manière, à chaque fois il se fais rattraper, plus ou moins rapidement, tout dépend de l’arsenal déployé à son encontre.
    de temps en temps des individus bizarres et étranges font leur apparitions pour s’en prendre à des gens au hasard. Récemment ce fut à une dénommée Meiko qu’il s’en sont pris, ce fut leur plus grande et rapide raclée qu’ils se sont jamais prise car cette jeune femme est d’une puissance phénoménale.
    Quelques rares habitant échappent à tout ce remue ménage, comme ce garçon paraissant avoir la vingtaine, il est brun avec un gilet bleu turquoise s'arrêtant en bas des cotes. Son tee-shirt est noir avec le symbole radioactif dessus car ce symbole est son favori. Il est arrivé à Enert il y a peux et donc il ne connais pas encore très bien la ville, cependant cela s’explique grâce au fait qu’il ne sort que très eux de chez lui. La plupart de son temps est consacré à des projets personnelles. Son projet justement est phénoménale : la création d’une base de défense mondial nommée “B-COM”, ce nom veut dire en anglais “become” donc “devenir” ou “avenir” pour ceux qui ne voit pas le sens de ce nom. L’engin sur lequel il travaille se nomme “white shield” (bouclier blanc), il est doté de six roues dont quatre sont motorisées mais elles sont toutes assez massives. ce véhicules est entièrement blanc car les marquages n’ont pas encore été appliqués. Entre les deux premières roues, et ce sur les flancs de l’engin, il y a une porte permettant d’accéder à l’intérieur du véhicule. Le white shield est capable d’affronter tout les terrains, qu’ils soient boueux ou effondrés car les crans sur ses roues lui permettent. En haut de celui ci ce trouve une tourelle rétractable pour que quand elle n’est pas utilisée elle se “range” et permette un gain d’aérodynamisme même minime c’est déjà ça de gagner.
    “Salut Kasaï. Encore occupé avec tes construction ?”
    Ce dernier ne répondant pas, la fille qui l’as appelé décide de franchir le petit portail en bois bleu foncé. Elle s’avance, ses cheveux flottants dans le vent de la brise matinale et portant ses mains à ses épaules pour la réchauffer un peux car les matins d’octobre tendent vers une fraîcheur hivernale approchante. Kasaï quand à lui est en train de finir d’installer son matériel avec un casque sur les oreilles et de la musiques presque à fond (pour être tranquille). Il travail torse nue pour être libre de ses mouvements car il se doit d’être précis au millimètre près pour  ben placer chaque composants à la bonne place pour ne pas risqué un court circuit ou un dysfonctionnement majeur voir une explosion. Pour l’instant il n’as rien en main et fait mentalement une liste de ce qui lui reste à faire sur son véhicule. Tout autour de celui-ci sont disposé tout le matériel de constructions, chaque chose est à une place précise. cependant rien n’est placé comme d’ordinaire c’est à dire bien mis sur une “table” mais sur l’engin et un peux partout autour. Si vous lui demandé pourquoi il met ça comme ça il vous répondra que c’est plus pratique. Alors qu’un être normal aurais déjà perdu des chose, Kasaï non.
    “BOUH!
    -AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
    Il se retourne dans un bond pour faire face à celle qui es pliée de rire devant lui et hurle :
    -NAN MAIS ÇA VA PAS ? IMAGINE J'ÉTAIS EN TRAIN D’ASSEMBLER DES CHOSES J’AURAIS PÛT ME BLESSER OU NOUS BLESSER TOUT LES DEUX !!!!
    -Dis surtout que t’as eu la peur de ta vie. Si t’avais vue ta tête HAHAHA
    Après ces quelques mots la jeune femme repart dans son fou rire. Kasaï s'appuie sur le white shield, prend une grande inspiration et lui dis plus amicalement :
    -T’as raison Luka, tu m’as bien eu
    -J’devrais faire ça plus souvent, c’est tellement drôle HAHA
    -gnégnégné… Tu verras quand je te rendrais la monnaie.
    -vas y esseye on verrat si tu y arrive un jour (X’D)
    Kasaï récupère son casque et le met à son coup. Il met son oreillette et appel son ordinateur :
    -Ordinateur ?
    -Oui ?
    -Est ce que les test sont finis ?
    -A 60%
    -Tient moi au courant.
    -Si tu gardais ton oreillette ce serais plus simple.
    -Tu marque un point
    -Cependant les compartiments énergétiques pour le white shield sont prêts.
    -Ok merci, e viendrai les prendre plus tard.
    -Pas de soucie.
    Après ce court échange Kasaï se remet au travail. Après quelques minutes in s'aperçoit que Luka ne rie plus au éclats comme auparavant. Il se retourne et ne la voit plus.
    -Humpf elle as due rentrer chez elle pour se calmer ou alors elle est allée raconté sa blagues aux autres… Va falloir que j’me venge mais comment ? Telle est la question...Ba j’ai tout mon temps pour y réfléchir en finissant le white shield. 

    Dites moi ce que vous en pensez svp.
    La protection de tout les vocaloid est mon devoir ... ma mission et personne ne m'en détourneras pas même la mort !

    Hors ligne Pandateka

    • User.exe
    • **
    • Messages: 51
    • Karma: 20
    • Pandateka est populaire.Pandateka est populaire.
      • Voir le profil
    Re : welcome to my world
    « Réponse #17 le: 03 novembre 2015, 15:13:59 »
    Viiiii tu as posté!!
    *tousse*
    Bref! j'adore ce que t'as écris, vraiment!! (bon quelques fautes par-ci par-là mais sinon c'est super!)
    ( oui c'est l'hôpital qui se fout de la charité mais bon ^^ )
    Si Dr.Dolittle était dans Jurassique Parc, il aurait direct compris ce que manigançaient les raptors!!

    Hors ligne Vocaloid protector

    • the protection of all vocaloid is my duty ... my mission.
    • Vegetable member
    • ***
    • Messages: 521
    • Karma: 22
    • Vocaloid protector est populaire.Vocaloid protector est populaire.
    • Sexe: Homme
    • The become of our world was uncertain
      • Voir le profil
    Re : welcome to my world
    « Réponse #18 le: 03 novembre 2015, 15:23:02 »
    content que ça te plaise.
    Le chapitre 2 est en cours d'écriture (tout comme la fin car j'ai pas encore finis XD)
    Ce chapitre est peux être le plus court de toute la fic et j'èspre que vu que c'était pareille l'autre je vais pas m'arréter d'écrire à cause de la flemme.
    Les deux font presque chacune 100 pages de petits cahier.
    Quoi... moi je sais pas quoi faire de ma vie ? Non juste de mes soirées XD
    La protection de tout les vocaloid est mon devoir ... ma mission et personne ne m'en détourneras pas même la mort !

    Hors ligne Pandateka

    • User.exe
    • **
    • Messages: 51
    • Karma: 20
    • Pandateka est populaire.Pandateka est populaire.
      • Voir le profil
    Re : welcome to my world
    « Réponse #19 le: 03 novembre 2015, 15:37:13 »
    Cool hâte de voir ça =3
    Si Dr.Dolittle était dans Jurassique Parc, il aurait direct compris ce que manigançaient les raptors!!

    Hors ligne Vocaloid protector

    • the protection of all vocaloid is my duty ... my mission.
    • Vegetable member
    • ***
    • Messages: 521
    • Karma: 22
    • Vocaloid protector est populaire.Vocaloid protector est populaire.
    • Sexe: Homme
    • The become of our world was uncertain
      • Voir le profil
    Re : welcome to my world
    « Réponse #20 le: 03 novembre 2015, 22:48:50 »
    souhait exaucé car voici le chapitre 2 encore tout chaud car je viens de finir de le retaper.


    BONNE LECTURE
    Spoiler
    à partir d’ici le langage des personnages ( surtout un) devient familier et contient des injures alors si vous ne voulez pas en lire (même si ça reste dans les insultes de base sans toucher à la famille ou autre) vous avez le choix entre partir et rester. Sur ce vous êtes prévenue
    Bonne lecture.





    chapitre 2 :
    calme ?

    Cela fais maintenant deux jours qu’il pleut des cordes et ce sans s'arrêter.

     “Ciel dégagé ciel dégagé mon c** ouais! Ch’t’en foutrais du ciel dégagé moi! Et comment je fais les finitions du white shield moi maintenant hein ? COMMENT ?
    -En patientant.
    -Hé ho toi l’ordi j’me passerais de tes commentaires débiles!
    -J'essaye juste de faire un peux de conversation.
    -Oui excuse moi je suis énervé.
    -J’ai remarqué.
    -Et puis je sais pas quoi faire. L’atelier en bas est explosé à cause de la dernière expérience qui a raté et je peut pas finir le white shield car il pleut.
    -Vous voulez retentez votre chance contre moi aux échecs ?
    -JE PREND LES NOIRS !”



    A l’autre bout de la ville les préoccupations ne sont pas les même. Trois jeunes filles et deux garçons sont réunis dans un salon et discutent. L’une d’entre elles est châtain et habillée en rouge, la plus jeune est assise à coté de son frère, ils ont tout deux les cheveux blond. Quand à la dernier, celle ci a deux longues couettes bleues turquoise et regarde pensivement dehors. Le second garçon a lui aussi les cheveux bleu mais ceux-ci sont bien plus foncés et court. Après quelque instants notre blondinet demande à sa soeur :

    “Dis Rin ?
    -Hum ?
    -Comment ça ce fais que Miku à des trucs qui volent à la base de ses couettes ?
    -Je t’avouerais que j’avais jamais chercher à le savoir. Pourquoi ?
    -J sais pas… Question stupide.
    -J’ai remarqué
    -N’empèche
    -Je viens de te dire que je savais pas Len.

    Pendant que tout le monde parle du nouveau qui est récemment arrivé à Enert (Kasaï) et du fait que l’on ne le voit pas souvent en dehors de chez lui Miku continue de regarder dehors sans piper mots ce qui finis par agacer un certain chaperon rouge:

    -Miku ?Tu pense à quoi ?... HEY MIKU !
    -Hum?
    -Tu peux répondre ?
    -Hein ?
    -Je t’ai posé une question.
    -A ? J’écoutais pas désolé. Tu disais ?
    -Je te demandais à quoi tu pensais.
    -A rien.
    -Pourquoi tu parle pas ?
    -Parce que je pense à quelque chose qui me tracasse.
    -Mais A QUOI ?!
    -Je crois que Meiko s’énerve.
    -OH toi Kaito retourne avec ton écharpe !
    -Y’a aucun rapport.
    -JE DIS C’QUE J’VEUX!!!
    -MAIS ÇA A AUCUN RAPPORT AVEC LE ACTUEL!!!
    -TU VEUT TE BATTRE PEUT ÊTRE ?
    -euh non merci.
    -ET BAS SI VIENS LA !”


    Pendant que meiko flanque une énième raclée à Kaito et que Rin les encourage, Miku continue de regarder pensivement dehors, elle pense à Luka qu’elle n’as pas vue depuis 2 jours, un peux avant que cette pluie ne se mette à tomber. Cependant tout ses amis (enfin les plus proche) sont venue malgré ceci pour ne pas rester seul et à s’ennuyer. Pourquoi pas Luka ? C’est cette question qui la tourmente le plus. Après quelques minutes à entendre Rin rire aux éclats une immense déflagration se fait entendre et couvre tous les sons alentours, avec ceci vient de violentes secousses faisant tombés nos “combattant” et tout ceux ne se tenant pas à quelques chose de ferme et solide. Les vitres volent en éclats et certain objets à l’intérieur de la maison se voient par conséquent légèrement soufflé et donc tout le monde se retrouve par terre. Une fois tout revenue à la normale tout le monde s’interroge sur la provenance de l’explosion. On décide donc à l’unanimité de sortir et d’aller voir. En regardant dehors on peux déjà apercevoir un panache de fumée conséquent et dense. Tout le monde se ruent dehors et court vers le lieu de l’explosion. Le vent violent les empêche d’aller très vite. Deux garçon sortit après les demoiselles profitent de ce que le vent leur offre comme spectacle. Au fur et à mesure que la petit troupe avance des flammes se font voir, pour être vues à cette distance elles doivent être très haute et puissantes pensent les membres de “l’excursion”. Elles ne semblent pas vouloir s’éteindre et reste ainsi. Pour communiquer dans ce déluge il faut hurler mais rien n’entame la volonté de nos amis qui continuent d’avancer et de se rapprocher de leur but. A chaque pas fait vers le lieu de l’explosion le nom de la victime s’éclaircie de plus en plus. Les flammes finissent par s’éteindre car rien n’échappe aux lois de la physique et de la nature.  Arrivé au carrefour les doutes sont confirmés et c’est bel et bien la maison de Kasaï Tenshi qui est partie en fumée emportant un morceau de la route au passage et ayant creusé un trou d’au moins vingt mètres de profondeur et ce d’une manière étrange : en effet ce trou est formé assez perpendiculairement a sol et très légèrement incliné vers le fond. Sous quelques débris un bras dépasse.


    “Tu crois qu’i/
    -Non!
    -Je vais le chercher !
    -Sois rudente Meiko.
    -Tu me connais voyons.
    -Oui bas justement.
    -En même temps si tu dramatise pour un rien on va pas aller loin.

    Elle saute et se retient tant bien que mal aux parois boueuse et glissantes ce qui finis par la faire tomber dans les gravats formant les restes de la maison. Elle commence à enlever d’énormes pierre alors que la météo se fait de plus en plus violente et créé des flaques d’eau au fond du cratère. A cause de cela Meiko prend de plus en plus de temps à progresser car les “rochers” glissent et même si elle fais de son mieux elle ne dois pas s'arrêter car le temps presse. En effet plus celui-ci passe et plus l’eau monte, à tel point qu’on en voit sous certaines pierres. Le torse et la tête de Kasaï sont dégagés et les seules blessures visibles sont une égratignure au fron, quelques une sur le torse et une petite barre de fer plantée dans son ventre.

    -JE L’AI MAIS IL EST AS VRAIMENT EN BON ÉTAT !
    -DÉPÊCHE TOI DE LE REMONTER...LE VENT EST SUPER VIOLENT ICI.!
    -J’FAIS DE MON MIEUX!



    Meiko parvient enfin à dégager le corps entier de Kasaï, le met sur son épaule et entamme son ascension.
    “C’est vrai que j’avais pas pensée à ça en sautant…”
    Les paroies étant boueuses il n’y a que très peux de prises, les seules qu’il y ai sont des morceaux de pierre et un ou deux tuyaux par ci par là mais ça n'entame en rien sa volonté ni sa détermination, au contraire cela la force à se surpasser car les prises disparaissent les une après les autres et ça risque de les faire tomber. A force de persévérance elle parvient à remonter et pose le corps inerte de Kasaï sur le reste de route. Tout en remontant à son tour Meiko glisse et tombe en arrière, elle est rattrapée de justesse par Kaito qui la hisse avec tout le monde. Ils rebroussent chemins sous un déluge tellement puissant que la visibilité est réduite à quinze mètres.
    Quand la petite troupe arrive chacun est trempé jusqu’aux os voir plus encore.

    -Il a pris un sacré coup quand même.
    -Mais naaaan il a juste fais sauté toute sa maison.
    -C’est pas ce que je voulais dire Rin.
    -Bas tu voulais dire quoi ?
    -Que toute cette pluie aurai dû le réveiller
    -Ça m’aurais étonnée.
    -’Fin bon j’me suis comprise.
    -Heureusement (XD).
    -Tout ça pour ça ? Bon que Rin parle pour rien dire parfois j’comprends, c’est ma soeur c’est normal, lais toi Miku d’habitude ça veut dire quelque chose quand tu parle.
    -Toi aussi frérot des fois tu dis n’importe quoi et on t’en veut pas alors nous aussi ont peux dire qui veulent rien dire. Même si ça vaut pas c’que tu nous sort des fois (XD).

    Un léger râle se fait entendre.

    -Il se réveille pose le sur le canapé.

    Meiko s'exécute et après quelques instants Kasaï commence à s’agiter sans pour autant se réveiller. Certaines personnes pensent à un état de transe dû au choc, d’autres esseye de comprendre ce qui se passe. Quand ce dernier ouvre les yeux, ceux-ci sont enflammés, noir et avec les pupilles blanche. Il se met debout et semble chercher quelque chose ou quelqu’un, des grognements se font entendre signe d’une grande déformation des cordes vocales. Ses doigts ressembles à des griffes mais enflammés, son visage est déformé en un rictus de rage intense, sa posture est menaçante et il avance lentement promenant son regard noir su chaque personne présente dans la même salle que lui.

    -Quelqu’un sais pourquoi il est comme ça ?
    -J’aurais tendance à dire que c’est à cause du choc mais je crois pas que ce soit à cause de ça.
    -Luka nous aurais dis si/

    A l’entente de se nom kasaï plaque Miku au mur par le coup et en la soulevant légèrement du sol. Tout le monde est ébahi par cette scène. Miku se débat pendant qu’il la fixe d’un regard meurtrier et que son étreinte se ressert doucement sur la gorge de sa victime. Sans que personne ne s’y attende Meiko le frappe à la tête et l’envoie au sol trois mètres plus loin, grace à cela Miku respire de nouveaux. Il regarde celle qui lui a fait ça, son regard croise celui d’une miku qui pleure de terreur à son encontre. Il veut se ruer sur elle mais quelque chose l’en empêche. Il cherche à s’approcher mais recula presque aussitôt. Meiko s’avance vers lui d’un air résigné et à cause de cela il recule lâchant des rugissement bestiaux puissants.

    -REPREND TES ESPRITS MAINTENANT !!!!

    Un hurlement plus puissant que tout les autres fait office de réponse.

    -Tu veut vraiment tuez Miku tant que ça ? Que t’as t’elle fais ?
    -”rugissement”
    -Tu semblais pourtant lui vouée une affection particulière, que c’est il passé ?
    -”rugissement”
    -Si tu veut la tuez… TUE MOI D'ABORD !!!!

    Kasaï se retrouve coincé dans un angle et continue d’émettre de puissants rugissements en guise de seule défense comme un animal apeuré. D’un coup il se prend la tête entre les mains comme s’il souffrais atrocement. Son hurlement se fais plus puissant que jamais.
    Ses yeux redeviennent normaux puis Kasaï s’évanouie et tombe par terre. Sans perdre son sang froid Meiko ordonne de l’allonger sur le canapé puis monte à l’étage pour aller dans la salle de bains.


    si vous avez aimé dites le moi ici de préférence que j'arrete de me faire des doubles/triples posts
    SVP
    thanks
    La protection de tout les vocaloid est mon devoir ... ma mission et personne ne m'en détourneras pas même la mort !

    Hors ligne Pandateka

    • User.exe
    • **
    • Messages: 51
    • Karma: 20
    • Pandateka est populaire.Pandateka est populaire.
      • Voir le profil
    Re : welcome to my world
    « Réponse #21 le: 04 novembre 2015, 13:57:48 »
    Aussi prometteur que le premier chapitre!
    J'ai hâte de voir la suite =3
    Si Dr.Dolittle était dans Jurassique Parc, il aurait direct compris ce que manigançaient les raptors!!

    Hors ligne Vocaloid protector

    • the protection of all vocaloid is my duty ... my mission.
    • Vegetable member
    • ***
    • Messages: 521
    • Karma: 22
    • Vocaloid protector est populaire.Vocaloid protector est populaire.
    • Sexe: Homme
    • The become of our world was uncertain
      • Voir le profil
    Re : welcome to my world
    « Réponse #22 le: 04 novembre 2015, 22:40:46 »
    et bien le voici :


    Cependant je tient à préciser qu'en exceptant le prochain chapitre qui lui aussi sera relativement court (moins de 10 pages d'un cahier format 17x22 grands carreaux à 96 pages et de poids 80g [non c'étais pas obligé de tout mettre et alors?]) les autres risque de sortir moins rapidement que un par jour car ce qu'il
    faut savoir c'est que je commence ma retranscription au lycée puis je finis ça le soir chez moi et en générale ça me prend une à deux heure car je ne connais pas mon clavier par cœur (et j'envie ceux que si) et que j'ai mes cours le lendemain et j'ai des sortes d'horaires perso que je me suis fixé en fonction de l'heure à laquelle je commence mais en règle générale quand je fais cela je m'arrête à 23h même si ce n'est pas finis de recopier car pour l'instant je suis toujours motivé pour vous partagé cela.
    Même lorsque j'écris sur le cahier la fic je ne me couche pas au delà de cette heure nan parce qu'il me faut quand même minimum 6 à 7 heures de sommeil sinon je risque de dormir en cours XD (même si ça me déplairais pas pendant certains XD).
    J'en profite pour dire au passage que j'ai toujours pas finis de l'écrire car je sais pas quoi mettre pour finir correctement l'histoire; Enfin j'ai la structure et tout mais je bute un peux quoi donc bon on en est encore loin : là actuellement du cahier vous êtes à la page 21 (et encore c'est juste les trois premières lignes) sur 87 actuellement. à titre de comparaison l'autre fic c'est arrétée à la page 27 sur 87 (dont deux doubles pages sautées par inadvertance) donc 83.

    wait

    J'AI BATTUE MON RECORD PERSONNEL DU NOMBRE DE PAGES POUR LES FIC WOUHOUUUUUU
    A oui j'ai aussi retrouvé la première que j'ai écrite et j'ai legerement honte car y'avais rien de préparer (scénario) et c'était des one-shoot. En clair j'écriavait tout d'une triate (2/3 h pour 20 pages XD) Bon peux être que quand j'assumerais je vous les montrerai mais c'est pas sur alors quémandez pas enfin...


    bonne lecture



    Spoiler
    chapitre 3 :
    début


    Cela fais maintenant trois jours que nos amis se relayent pour surveiller Kasaï toujours inconscient. Une personne cependant refuse catégoriquement de l’approcher : Hatsune Miku. Elle est encore sous le choc à cause de ce qui lui est arrivé quelques jours auparavant. Quand elle veut descendre il y a impérativement quelqu'un pour surveiller que rien ne se produise à son encontre. Cette personne est de préférence Meiko et même si cette derrière n’est pas toujours là, elle essaye et la réconforte du mieux qu’elle peut comme une mère avec son enfant.
    Cependant quelque chose préoccupe toute la maison : le fait que personne n’ai vue Luka depuis un semaine (cinq jours pour être précis). Personne ne sait vraiment pourquoi elle n’est pas venue depuis les récents évenements. Kaito propose alors d’allez lui rendre une visite et tout le monde est d’accord cependant une personne dois rester pour veiller sur Kasaï. Comme tout le monde veux y aller Rin propose de décider ça à la courte paille. Au final c’est kaito qui perd et qui dois rester. Ce dernier conteste car c’est son idée et que par conséquent il dois venir.

    “Vous pouvez tous y allez ch’uis réveillé..aie… j’ai un de ces mal de crâne... comme si on m’avais frappé avec une batte ou que j’avais traversé une maison.
    -Contente que tu sois enfin réveillé.
    -Merci.
    -T’es sur que tu peut rester seul ?
    -Oui oui t’inquiète… il s’est passé quoi ?
    -On t’expliquera en revenant. Si le coeur t’en dis rejoins nous chez Luka on va essayer de voir pourquoi personne ne la voit depuis quelques jours.
    -Ok bonne balade…”

    Sur ce  ils s’en vont et Kasaï se retrouve seul, assis sur le canapé, une main frottant son crâne endolori. Il les regarde par la fenêtre. “Qu’est ce qui s’est passé?” Il se relève, titube et retombe. Refusant de ne pas réussir à se mettre debout il se lève une nouvelle fois et parvient à peux près à rester stable mais finis encore par tombé comme un enfant qui essaye pour la première fois de se tenir debout seul. “Bon ok j’ai compris j'attends…” Cependant trois secondes après avoir penser cela Kasaï se relève et fais quelques pas avant de s’étaler par terre.

    -NAN MAIS C’EST PAS VRAI ?

    Refusant ce cuisant échec Kasaï pousse sur ses jambes et réussi enfin à se maintenir debout.

    -Hé bas voila suffisais de continuer.

    Après quelques instants il marche en direction de la porte tout en recouvrant un total contrôle de son corps et de son esprit. Il sort, la referme et fais quelques pas, puis son regard se pose sur les maisons alentours avant qu’une image ne lui revienne en tête et ne lui fasse réaliser une chose :

    -AAAAAAAAAAAAAAA MA MAISON !!!!!!!!!!

    Il court en direction de celle-ci pour s’assurer que ce n’est pas vrai et que c’est son imagination qui lui joue des tours, un peux comme quand il n’a pas dormis depuis cinq jours ce qui n’est pas le cas car il s’est réveillé il y a à peine vingt minutes.
    Malheureusement ce qu’il a vue dans sa mémoire est bien réel et il constate que tout est bel et bien partie en fumée.

    - Ha ouais la vache… Qu’est ce que j’ai fais qu’a encore foiré ? nan parce que là c’était quand même ‘achement puissant pour avoir fais ça… Faut vraiment que j’arrète de faire des expériences… Nan parce/

    Un cris coupe court à son monologue. Il se retourne et part dans la direction du cris. C’était la voix de Miku. Ses jambes le porte sans montrer de quelconques signe de faiblesse ce qui n’était pas le cas trente minutes auparavant. Sa course se finie devant la maison de Luka. Il n’y a rien. Il inspecte rapidement les alentour via sa double vue mais rien n’est visible de l’intérieur de la demeure. Sans perdre plus de temps il fait un rapide tour de la propriété mais il n’y a rien. Kasaï revient à l’entrée et s'aperçoit que la porte a été forcée. Il la pousse et rentre et avance prudemment car quelque chose ne tourne pas rond.
    “qu’est ce qui se passe ? C’est as net tout ça…” il continue d’avancer et ce lentement, son regard se pose et ne s’attarde sur rien, il tourne la tête mais aucun signe de ses amis. Un bruit venant du salon se fait entendre. Il se raidis un peux au cas où et continue de marcher à pas de loups pour ne pas se faire entendre. Rien ne semble indiqué un quelconque affrontement aussi bref soit il, tout est parfaitement rangé car Luka n’aimais pas vraiment savoir des choses en basard et pas bien mis. tout à coup quelque chose le frappe très violemment à la nuque. Kasaï perd connaissance et tombe part terre inconscient. Une personne s’approche de lui et se dis dans un large sourire :
    -Que le jeu commmence.


    Alors ? des commentaires ?
    La protection de tout les vocaloid est mon devoir ... ma mission et personne ne m'en détourneras pas même la mort !

    Hors ligne Kyomi/Memory

    • Alyste,fan of Linkin,Sans(Undertale) and Yandere Simulator à 100%
    • Evil member
    • ***
    • Messages: 436
    • Karma: 21
    • Kyomi/Memory est populaire.Kyomi/Memory est populaire.
    • Sexe: Femme
    • ɖơ ყơų ῳąŋŋą ɧą۷ɛ ą ცąɖ ɬıɱɛ?
      • Voir le profil
    Re : welcome to my world
    « Réponse #23 le: 07 novembre 2015, 22:47:11 »
    Ano..

    j'ai du relire TOUT depuis le début (en faisant "gnié" à chaque fautes d'ortho) et avant de commencer : il manque des lettres mon grand x'D
    bref, dans tes fic' on a l'impression d'avoir soit la même fic', soit le même perso'. Je m'explique, la construction de tes fic sont presque les mêmes, avec des moments que tu veux montrer "violents" (nombreuses sont les scènes) avec le gars qui se paye un coup, ou qui devient "dark", qui blesse les autres...etc...
    je trouve la 1ère meilleure (malgré un début maladroit).
    Dans un sens global, je trouve que tu t'es un peu amélioré dans l'écriture même si parfois je trouves l'histoire un peu harsardeuse (attend 2 sec ce que je viens de dire n'a aucun rapport entre eux ==').
    Death game, au bout d'un moment ça m'a fait vraiment pensé à un jeu de survival game. Par contre les dialogue... Ça laisse a désiré car parfois (comme à un moment ils se disputent) je me demande "what? Il se passe quoi là?". Je trouve que le sujet du conflit est...stupide...

    mais sinon je te soutiens encore dans la continuité, tes idées sont bonnes mais tu peux toujours les améliorées! Et ça tu le sais ;)

    ıɱ ąῳąƙɛ ıɱ ąƖı۷ɛ~

    Hors ligne Vocaloid protector

    • the protection of all vocaloid is my duty ... my mission.
    • Vegetable member
    • ***
    • Messages: 521
    • Karma: 22
    • Vocaloid protector est populaire.Vocaloid protector est populaire.
    • Sexe: Homme
    • The become of our world was uncertain
      • Voir le profil
    Re : welcome to my world
    « Réponse #24 le: 08 novembre 2015, 10:33:02 »
    Deja merci d'être passé.
    Oui je sais leq fautes d'ortho sont récurentes mais je ne corrige au mieux. Dé que j'ai réécrit un e phrase je la vérifie. Par contre d'ou j'arrive à me planter au point de rater des lettres XD mon clavier à une touche en moins donc su c'est le p j'ai une excuse si c'est pas ça c'est que je suis vraiment nul XD.

    Pour l'impression que c'est le même perso :  c'est le cas. J'esseye de lui faire une sorte d'histoire même si bon ça semble pas être réussie XD

    Ce à quoi tu pense à cause du titre est justifié et tu le comprendras plus tard.

    Pour la dispute j'me disais aussi que j'aurais pas dû la mettre et je crois que je vais aussi enlever quelques dialogues des chapitres suivants en espérant que ça rendras mieux du coup.

    J'espere que ça t'auras au moins distrait malgré les fautes et le fait que tes parents aient du te prendre pour une tarée à force de tout le temps faire gniéé à chaque erreur XD
    La protection de tout les vocaloid est mon devoir ... ma mission et personne ne m'en détourneras pas même la mort !

    Hors ligne Kyomi/Memory

    • Alyste,fan of Linkin,Sans(Undertale) and Yandere Simulator à 100%
    • Evil member
    • ***
    • Messages: 436
    • Karma: 21
    • Kyomi/Memory est populaire.Kyomi/Memory est populaire.
    • Sexe: Femme
    • ɖơ ყơų ῳąŋŋą ɧą۷ɛ ą ცąɖ ɬıɱɛ?
      • Voir le profil
    Re : welcome to my world
    « Réponse #25 le: 08 novembre 2015, 10:55:16 »
    De rien x) ce que je dis j'le fais tu le sais très bien x) tu auras toujours mon avis si tu me le demande dans un délai d'une semaine x) (surtout que les vacances arrivent... Bon par contre à partir de l'année prochaine j'ai un job à temps partiel donc moins dispo. Et là je vais faire des compo et essayer de faire une suite à ma fic' romantique x'D)

    Nop yavait pas que le "p" x'D (je ne serai te dire où) mais ça va il y a quand même moins de fautes que Bertor-kyun x'D (aou désolé mon grand mais voilà quoi je me dois d'être franche :/ )

    bah vu que ce sera un utau pourquoi pas l'inclure dans plusieurs histoires mais, le début du survival game me semble ...bah...commun en faite sauf que là on a des voca' et ça peut parfois paraître maladroit comme scénario. Les neurones vont chauffer je sens x'D

    t'en fais pas j'étais dans mon lit et tout donc... Pas entendu les parentsx'D

    ps= les fautes de frappe arrivent à tout le monde x'D (moi la 1ère x'D) ou les oublis de mots (oui bin pas ma faute si mon cerveau "t'en a un?" va plus vite que la lumière...et toi là je t'ai pas sonné!!"salut x)" dégage..."nop" si "nopp."*coup de pied dans la subCONscience*)

    ıɱ ąῳąƙɛ ıɱ ąƖı۷ɛ~

    Hors ligne Vocaloid protector

    • the protection of all vocaloid is my duty ... my mission.
    • Vegetable member
    • ***
    • Messages: 521
    • Karma: 22
    • Vocaloid protector est populaire.Vocaloid protector est populaire.
    • Sexe: Homme
    • The become of our world was uncertain
      • Voir le profil
    Re : welcome to my world
    « Réponse #26 le: 15 novembre 2015, 20:58:05 »
    Salut à tous. Après quelques jours sans nouvelles de la fic en voici le 4ème chapitre.
    Par contre vue que mon ordi crash n'importe quand et que la page s'affiche pas correctement le chapitre ne sera pas sous spoiler désolé mais dé que je peux je vous remet tout ça en tout beau tout propre (même si ça veut rien dire XD)

    (et oui autant de temps pour un aussi petit chapitre XD)



    Spoiler
    chapitre 4:

    explication




    -Hum… c’est qui l’abrutie qui m’a frapper dans la nuque ? J’le retrouve j’le démonte...euh….ch’uis où là ?


    Kasaï vient de se réveiller en pleine forêt sur un sol jonché de feuilles mortes. Rien ne lui indique comment il est arrivé ici, la seule chose dont il se souvient c’est de s’être fais assommer et depuis son réveil son mal de crâne est revenue. Il scrute ce nouvel environnement dont il ne connais absolument rien. Les arbres ont des feuilles de couleurs plutôt chaudes car l’automne est là, celles-ci laissent passer des rayons de lumière provenant du soleil. Kasaï commence à s’avancer pour explorer cette nature mais il reste sur ses gardes car tout ce qui est autour de lui est potentiellement  dangereux. Cependant des questions tournent dans son esprits comme :Pourquoi a t’il été emmené ici ?

    Un BIP BIP romps soudainement le silence, il en cherche la provenance, regarde partout mais ne voit rien. Cependant il se rapproche de plus en plus de l’origine du bruit car son ouïe est très bonne (quand il veut). Il le trouve et prend l’objet dans ses mains, celui-ci s’apparente à un boîtier cubique avec seulement un bouton rouge dessus, il le presse et un écran apparaît devant lui montrant une personne masquée :


    “Je me demandais quand tu allais te réveiller, ça fais bien quatres heures que je poireaute là à attendre.

    -Et alors ? Qu’est ce que j’en ai à foutre ? Dis moi où je suis et pourquoi !

    -Et la politesse ? On ne dis pas bonjour ?

    -Bas en règle générale pas à ceux qui vous assomme et vous envoie dans un endroits dont vous ne savez rien sans rien vous dire !

    -Houlala, que d’hostilité.

    -Réponds moi ou je te tue !

    -Il faudrais déjà me trouver.

    -Ça ne saurais tarder !

    -Entrons dans le vif du sujet veut tu ?

    -Je crois que j’ai pas vraiment le choix de toutes façon…

    -Tu as été convier à un grand jeu.

    -Suffisais de me demander plutôt que de m’assommer.

    -Non non non tu n’aurais pas accepté

    -J’en ai marre des tarés dans ton genre.

    -Comme ce jeu est mortel au sens propre du terme j’ai pris la liberté de pimenter un peux la partie avec…


    La caméra change et le sang de Kasaï se glace en voyant Luka, Rin, Meiko et Miku enchaînées sur des plaque métalliques. Après quelques secondes d’ahurissement il reprend ses esprits et passe de l’effroi à une colère immense, ses yeux virent au rouge sang et des flammes s’en échappent.


    -JE VAIS TE FAIRE LA PEAU ESPÈCE D’EN///

    -Je t’explique les règles et on en reparle après.

    - Si tu leurs fais la moindre égratignure tu mourras de mes mains.

    -Tout cela ne dépendra que de toi. Les règles sont simples : il y a quatre épreuves et quatre prisonnière donc par un calcul simple on arrive au chiffre un. Pour chacune de ses filles il y  a une épreuve qui décidera de si elle reste en vie ou non. Si tu réussi toutes les épreuves tu les auras presque toutes sauvés.

    -Presque ?

    -Oui car il y aura une 5ème épreuve et toutes les vies y compris la tienne seront mises en jeu. Cependant il serais bien évidemment trop simple pour toi de me trouver grâce à tes pouvoirs alors tu ne devras pas les utiliser.

    -Qu’est ce qui m’en empêche après tout ?

    -Si tu les utilise, mes créations sauront où tu est et j’aurais tendance à dire que vu les ravages qu’elles peuvent faire tu ne tiendrais pas longtemps. Et aussi peut être parce qu’à chaque fois que tu les utiliseras, je serais au courant et quelque chose arrivera à tu sais qui.

    Et pour information… Il y aura forcément un mort à la fin. Arrivera tu à les sauvées ? NYAHAHA.


    Puis l’écran disparaît laissant Kasaï seul avec sa rage.

    « Modifié: 17 novembre 2015, 15:20:27 par electro sun »
    La protection de tout les vocaloid est mon devoir ... ma mission et personne ne m'en détourneras pas même la mort !

    Hors ligne Vocaloid protector

    • the protection of all vocaloid is my duty ... my mission.
    • Vegetable member
    • ***
    • Messages: 521
    • Karma: 22
    • Vocaloid protector est populaire.Vocaloid protector est populaire.
    • Sexe: Homme
    • The become of our world was uncertain
      • Voir le profil
    Re : welcome to my world
    « Réponse #27 le: 24 novembre 2015, 15:23:35 »
    ca y est nouveaux chapitre disponible. Par contre svp mettez au moin un commentaire pour m'éviter les doubles post svp


    sur ce bone lecture



    Spoiler
    chapitre 5 :
    première épreuve



    Cela fait maintenant 30 minutes que Kasaï marche dans ce lieux qui lui est totalement inconnue cherchant la personne masquée car sa rage n’est pas prête de s'estomper, l’images de ses amies attachées sur les plaques tournant dans sa tête sans vouloir partir. Ses poings sont serrés tellement fort que même une plaque de titane pourrai se faire briser en mille morceaux en quelques secondes. Les flammes de ses yeux sont maintenant hautes de quinze centimètres et crépitent violemment. Ses traces de pas sont largement visibles car tous sont corps est tellement brûlant de haine et de rage que le sol se fais creuser par l’immense chaleur résultant de la colère de kasaï. Le boîtier qu’il a trouvé tout à l’heure est accroché à lui sur sa plaque métallique sur le coté droit de son torse, celle-ci lui sert d’habitude à y placer divers objets mais le plus souvent ce sont 3 grenades de sa fabrication qui y sont, au cas où, mais comme elles n’y sont plus, il lui a trouver une nouvelle utilité. Il s'arrête devant un arbre, le regarde de bas en haut, attend quelques secondes puis le frappe de toutes ses forces en lâchant un flot d’insultes envers une seule et unique personne qu’il ne peut voir à ce moment.
    Après de très nombreux coups ses mains saignent et du sang se répand lentement au sol pendant qu’il fixe le morceau d’arbres restant et fumant, il ne reste que la base de celui-ci. Cela ne l’a que très peux calmer, il se tourne et reprend sa “chasse”. Il ne se préoccupe pas de ses petites blessures car celles-ci se referment à vue d’oeil et elle ne le gène pas le  moindre du monde. Soudain le même bip qui s’est fait entendre cinquante minutes auparavant retentit. Kasaï s’empresse donc de prendre le cube métallique toujours fixé sur la plaque de métal et appuie sur le bouton mais rien ne se produit, il rappuie encore et encore mais hélas celui-ci semble bel et bien être désormais inactif. au bon d’un moment un écran apparaît et la même personne masquée est présente et le regarde s’impatienter. Quand Kasaï s'apprête à parler mais son “interlocuteur” le devance :

    -Je vois que tu as garder se truc inutile. Tu ne le trouve pas inutile et encombrant ?
    -...
    -Tu pourrais répondre c’est la moindre des politesse.
    -...
    Tu n’est donc pas très bavard mais tout comme moi tu sais que j’ai les moyens de te faire parler n’est ce pas ?
    -Tu marque un point…
    -Bien bien bien… tu sais ? Je sais énormément de choses sur toi comme pas exemple le fait que tu est entièrement dans la technologie et que c’est ton hobbies préféré.
    -Super...un fan… youpie ?
    -Je sais que tu est prêt à tout pour sauver qui tu peut. Cependant même en sachant que tu as des pouvoirs étranges je ne peut m’expliquer une chose…
    -Laquelle ?...
    -Que tes yeux peuvent non seulement changer de couleurs mais aussi s’enflammer sans te brûler.
    -c’est si surprenant que ça ?
    -Pas ordinaire du moins.
    -Et donc ?
    -Première épreuve.
    “Et bas enfin il la dis, c’est pas trop tôt”
    -Tu dispose de quatre heures et ton objectif est de trouver une caisse contenant des petites choses te permettant de te défendre car si tu meurt vite se ne serais pas vraiment drôle bien que j’aurais encore ces quatre petites mignonnes filles pour me distraire après avec leurs cris de douleur quand je les “ausculterais”.

    L’écran disparais et les flammes des yeux de Kasaï qui s’étaient calmés et avaient presque disparut se ravivent et brûlent du désir d’arracher les tripes de cet ordure. Il se tourne et détruit un arbre pour évacuer sa rage. “bon assez traîné”. Après cette pensée celui-ci part en trombe dans une direction car rien ne lui indique où se trouve cette boite et le temps lui est compté. Puis après quelques instants il s'arrête et pense à voix haute :

    -Bon ça sert à rien de courir dans tout les sens, autant procédé méthodiquement même si va pas être facile… Une caisse… Rien ne m’indique comment elle est et dans quelle direction… autant chercher une aiguille dans un botte de foin que ça irais plus vite. Va falloir trouver quelque chose pour faciliter le repérage mais va falloir faire vite… Mais comment tu veut que j’réfléchisse dans une telle situation ?..........Oh et puis merde.

    Kasaï ferme les yeux et se laisse porter, ses jambes le poussant à aller toujours plus vite. En temps normal il ne se fie à son instinct que dans des combats mais comme le temps lui est compté cela lui semble être la meilleur solution et puis s’il utilise ses pouvoirs, des choses pourraient le trouver alors autant faire sans même si la tentation est grande.

      Cela fait maintenant une heure que Kasaï court sans s'arrêter, ses ressources ont beaux être très grandes, elles ne sont pas illimitées et il finit par s’arrêter, essoufflé. Il s'assoit sur un rochers et récupère de l’effort. Après dix bonnes minutes il se lève et fais bouger quelque chose par mégarde. Il regarde de plus près ce qui vient de se faire déplacer, passe sa main dessus et sent que ce n’est pas la texture habituelle, pour être sur il tape légèrement dessus et entends une sorte d’écho interne, chose impossible avec un véritable cailloux. Il pousse le haut de celui-ci et l’ouvre comme ci de rien n’était, le rocher révelant des armes diverses et munitions en tout genres.

    -Enfin…
    -Bien jouer.

    A l’entente de cette voix Kasaï se retourne et fais face une nouvelle fois à un écran flottant dans les airs avec encore le masque comme interlocuteur.

    -Et bien voila tu as terminé la première épreuve.
    -...
    -Toujours aussi bavard à ce que je vois. M’enfin bon bref passons, la caisse restera ici jusqu’à la fin du jeu alors fais en bon usage. Maintenant il y a une des quatre filles qui est saines et sauve. Équipe toi pour la seconde épreuve, aurevoir.

    L’écran disparais une nouvelle fois laissant Kasaï avec sa rage qui continue de le ronger petit à petit, ses pensée sont tournée vers une seule et unique personne. Il veut le tuer, arracher sa tête pour l’embrocher et la laisser se décomposée dans cet endroit avec son corps déchiqueté et à la merci de tout les parasites, sans aucunes funérailles, aucune! Un hurlement déchire les tympans de Kasaï, le sang de celui-ci se glace car la voix lui est désagréablement familière, c’est celle de Miku. Il se prend la tête entre les mains et met un genoux à terre, un torrent d’insultes déferlant de sa bouche. Tout ceci lui est insupportable, mais il le sais : il peut les sauver et il le dois, l’échec n’est pas envisageable !
     au bout d’une vingtaine de minutes il se relève enfin et inspecte le contenu de la caisse. Il en sort tout, met d’un coté les armes et de l’autre les munitions puis rassemble ce qui va ensemble : les balles avec les bon fusils. Il y a un fusil a pompe avec 16 cartouches, un sniper à verrou avec 3 chargeurs de 5 balles chacun, une mitraillette et un chargeur, le fusil que Kasaï utilise fréquemment mais avec une seule et unique balle. Il se penche pour voir s’il a laisser quelque chose dans la caisse et voit 4 lames comme celles qu’il manipule mais malheureusement sans le système qui lui permet de les utiliser correctement. en temps normal il a deux lames juste en dessous des poignets et deux aux genoux (la lame du genoux gauche est à la gauche de celui-ci et inversement). Pour celles qui sont à ses poignets, elles sont dissimulées dans des “poches” à ressort ce qui permet de les garder sur sois sans les garder dans le mains mais au contraire il est possible, grâce aux ressorts, de s’en servir comme arme de tir mais avec une moins grande portée qu’une vrai arme de tir. Les lames fixées au niveaux des genoux ont le même système, cependant elles sont orientée vers le haut car ce sont des lames de rechanges au cas où les premières seraient lancées. L’utilisateur décide d’en faire usage ou non, si oui elles sont lancées puissamment en l’air et sont prises n main par l’utilisateur mais elles peuvent aussi se fixées à la place des anciennes. des quatre lames Kasaï n’en prend que deux car sans le système approprié il ne peut pas en avoir quatre et surtout car son style de combat au corps à corps repose surtout sur ces 2 lames ou alors il utilise sont épée (grande de presque deux mètres. Pour se qui est des armes à feux il prend le fusil à pompe car le sniper est trop encombrant et la mitrailleuse n’a que trop peux de balles. Après mûre réflexion il opte finalement pour le sniper car peut importe la cible la puissance et la précision d’un sniper n’ont d’équivalent qu’une frappe aérienne.

    -La seconde épreuve va commencer … veuillez suivre le chemin.
    La protection de tout les vocaloid est mon devoir ... ma mission et personne ne m'en détourneras pas même la mort !

    Hors ligne Vocaloid protector

    • the protection of all vocaloid is my duty ... my mission.
    • Vegetable member
    • ***
    • Messages: 521
    • Karma: 22
    • Vocaloid protector est populaire.Vocaloid protector est populaire.
    • Sexe: Homme
    • The become of our world was uncertain
      • Voir le profil
    Re : welcome to my world
    « Réponse #28 le: 08 mars 2016, 15:40:10 »
    Allez HOP retour de la mort qui tue sans retour possible avec le chapitre 6 de
    The death game.
    Cette fois ci il y a deux références à deux jeux vidéos très connue. L'une est plus subtile que l'autre à vous de les retrouver ;)

    Oui je sais que je suis lent à la réécriture désolé à ceux qui lisent l'histoire.


    bonne lecture à vous ;)

    Spoiler
      CHAPITRE 6:
    une nuit en enfer
    (trouver les références de jeu)



    La nuit commence à tomber lentement, Kasaï arrive enfin au bout du chemin devant une grande et lugubre demeure, la porte d’entrée de celle-ci est grande ouverte et un panneau à gauche de l’entrée indique : “seconde épreuve”. Kasaï y pénètre et voit une banderole avec écrit dessus “WELCOME”. Cependant il semble y avoir une suite à ce mot mais elle reste indéchiffrable. les portes se referment dans un énorme fracas mais cela le l'intéresse pas et ne le perturbe pas vraiment plus que ça. a la place d’y jeter un oeil il inspecte plutôt la pièce qui s’offre à lui, à sa gauche il y a une porte condamnée par d’épaisse planches de bois cloutée au mur, un mètre devant cette nouvelle pote se trouve une étagère moisie avec inscris au dessus de celle-ci : “beware of the 6”

    -méfiez vous de la 6 ? La 6 quoi ? Pièce ? 6 ème quoi ?

    L’escalier qui est du coté gauche est jonchée de gravats et d’un miroir sur les premières marches. Partout dans cette pièce il y a du sang et d’autres gravats constitué de pierres, bois, ancienne bannières. Les bannières représentent toutes un symbole haïs de tous car il a signifier la mort pour des millions de gens innocents et une guerre dévastatrice. Le lustre est encore accroché et semble intacte même si ce qui le retient paraît fragile, il est ornée de diamants salis par le temps. L’escalier de droite est intacte, à sa base il y a un renfoncement dans le mur et montre ce qui semble être les restes d’un ancien  bar ou une mini boutique. Entre les deux escaliers et plus au fond il y a une porte  fermée. Kasaï emprunte l’escalier de droite en serrant serrant son sniper dans ses mains et en visant devant lui au cas où quelque chose surgirais de nulle- part. arriver en haut il tourne à droite et se retrouve face à une nouvelle porte.

    -T’in y’en a combien ici ? On peut pas faire vingt mètres sans se trouver face à une porte… Les proprios aiment les portes ou quoi ?

    Il la pousse et l’ouvre dans un énorme boucan. Il entre dans une nouvelle pièce. A gauche se trouve des gradins formant une sorte d’étage aussi haut que le hall devant une scène. en dessous de là ou Kasaï se trouve il y a des chaises ensevelies sous de gros gravats provenant du toit, celui-ci a d'ailleurs de très gros trous. Sur cette scène il y a un promontoire avec un micro et quelque chose qui s'apparente à une mitrailleuse en mauvais état et un micro. Les rideaux sont tirés et laisse voir un écran sur lequel s’affiche un compte à rebours étant à 30 secondes et allant vers le 0. Partout dans cette salle aussi ce trouve le même symbole que dans le hall et de différentes tailles.“Propagande…”. a gauche de la scène se trouve une machine très imposante parcourue d’arcs électriques plus ou moins grands et long dans le temps. Kasaï se demande en son for intérieur ce qu’est cette machine qui lui est inconnue.
    3...2...1...0
    L’écran s’allume et le masque lui fais face une fois de plus.

    -Je vois que tu est resté jusqu’à me voir. Serais-tu un fan ?
    -C’est ironique j’espère…
    -Depuis combien de temps est tu là ?
    -Trente à quarante secondes grand maximum.
    -Oh que d’amour pour moi cela m’émeut.
    -Sur que je vais aimer ceux qui m'assomme et emprisonne mes amies…
    -Que d’émotions.
    -...
    -Bon bref passons outre ceci. tout d'abord bravo pour avoir réussie la première épreuve qui en soit n’était pas si compliquée que ça n’est ce pas ?
    -Parle pour toi…
    -Quoi qu’il en soit te voila à la deuxième épreuve. Ce sera plus simple enfin… Si tu veut d’autres explications fais le tour et viens devant l’écran.


    Kasaï tourne les talons et pointe devant lui son sniper pendant qu’un rire se fait entendre “rira bien qui rira le dernier”. Il a le choix entre emprunter le corridor en face de la porte par laquelle il est arrivé ou passé par le renfoncement en face de lui. La deuxième option est choisie. Il y entre et malheureusement c’est un cul de sac. Sur le mur du fond est écrit en lettre de sang : up to the 6 h. La phrase n’as pas été finie et à la place il y a une marque de crane écrasé contre le mur. Il revient en arrière et emprunte le couloir et arrive dans la seconde partie de la salle. a gauche il y a encore une porte fermée. En face il y a un trou faisant partit de l’architecture du bâtiment, celui ci est protégé par des rambardes et des barbelé pour empêché quiconque de tombé et de se blesser. Notre sniper passe par la porte et descend l’escalier. Kasaï pénètre cette fois ci dans une salle avec deux escaliers: un à gauche avec à son coté une porte condamnée, celui de droite est beaucoup plus proche et c’est celui-ci qu’emprunte Kasaï. En bas, entre les deux escaliers se trouve une nouvelle porte condamnée, devant celle ci se trouve une table sur laquelle est posée une mitraillette à l’aspect inutilisable. Cinq mètres plus loin se trouve un encadrement d’une ancienne porte arrachée de ses gonds. Après avoir passé ceci il se retrouve dans ce qui semble être des coulisses avec des trous aux murs et au plafond. Cette fois la porte est en fer. Kasaï l’ouvre dans un énorme grincement désagréable. Une fois qu’il l’a passé il se retrouve sur la scène aperçue depuis l’étage. Ses pas le porte vers l’allée principale entre les sièges et des flaques de sang.

    -Bien tu as fais le tour. cette épreuve est simple et commencera à minuit et durera 6 heures.
    Six heures durant lesquelles tu vas être traqués par quatre créatures mais je te laisse la surprise de leu apparence car ce sera bien plus drôle comme cela plutôt que tu le sache à l’avance.
    -C’est sur…
    -J’allais oublier. Si tu trouve ceci l’épreuve prendra fin et seras validée. Bonne nuit en enfer.

    La “carte” représente Miku.
    “Ok let’s go”

    Kasaï se retourne et ouvre une dernière porte, celle-ci mène au hall d’entrée.

    -Bon au moins je risque pas de me paumé ou alors c’est que je suis très fort.

    Droit devant lui est apparut une horloge indiquant 23h10 ce qui lui laisse 50 minutes pour trouver de la nourriture et chercher la carte. Cependant comme si quelqu’un était passé par là, sur le “bar” se trouve des victuailles.

    -Et si je demande la fin de l’épreuve ça marche aussi ?... ça aurait été trop beau, m’enfin bon j’vais pas me plaindre j’aurais pût tombé sur pire.

    Tout en prononçant ses mots il s’est approché du bar et découvre une lampe torche avec des piles de rechanges et réalise de par cela comment va se dérouler l’épreuve : dans le noir. C’est un des choses qu’il déteste car il ne voit rien. En temps normal il peut soit utiliser sa double vue soit l’éclairage ambiant ou même faire apparaître des lunettes infrarouges pour lui permettre de voir mais là c’est différents, il n’y a pas de lumière (quoique à certains endroits de par les trous du plafonds) et il ne dois pas utiliser ses propres pouvoirs. Tout ceci le contraint donc a n’utiliser que ce qui est présent et à sa disposition.

    -J’vais pas me plaindre j’aurais pût ne rien avoir et faire du feux pour m’éclairer. Par contre j'espère que les piles tiendront longtemps nan parce que sinon…


    Après avoir mangé kasaï jette un oeil à la pendule qui indique 23h57. Il s’étonne de sa lenteur lui qui d’habitude est extrêmement rapide pus vérifie que la lampe torche fonctionne correctement, c’est le cas. ses mains arment le sniper, après cela l’attente commence. Son inquiétude grandie car une de ses phobies est de se déplacer dans le noir complet sans rien savoir de son environnement, il a beau avoir fais le tour du bâtiment cela n’en reste qu’un rapide coup d’oeil et rien de plus. Pour ne rien arranger ses ennemis lui son inconnus. L’angoisse monte. La peur se fait sentir. Les lumières s’éteignent, le rythme cardiaque de Kasaï s'accélère d’avantage, il tremble mais parvient tout de même à allumer la lampe.  Le faisceau éclaire toute la pièce, tout parait plus effrayant car des ombres sont projetées un peux partout à cause des ruines et des choses cassés un peu partout. A l’endroit où il y a la porte cassée un point blanc est visible. Kasaï tremble de plus en plus.

    -On se calme c’est qu’un reflet de la lampe quelque part à cause d’un morceau de verre...juste un fucking reflet…

    Pour se rassurer il éclaire une autre partie de la pièce mais à son plus grand désespoir le point reste visible, un deuxième apparaît même. La peur le paralyse, il fais tomber son arme ainsi que sa lampe torche qui s'éteint  . Ses pupilles sont dilatées et des gouttes de sueurs perlent de son front. Quelque chose l’observe tapis dans l’ombre sans bouger ni émettre un seul son, cela décuple la peur de KasaÏ. Son rythme cardiaque continue de s’accélérer. de plus il est dans le noir complet, ce qui n’arrange rien. Cela ne fais plus aucun doute : ses adversaires l’ont trouvés! des bruits de pas métalliques se font entendre, réguliers et lents, il y a en plus le son du fer raclant un mur, c’est un bruit à glacer le son de quiconque l’entend.
    “bouge!” La chose devant lui commence à arracher les planches qui le séparent de sa victime. Un rire distordue provenant de cette horreur emplit la salle et résonne quelques instants encore après avoir cessé. Un autre rire se fait entendre, cette fois celui-ci se fait plus réaliste et se rapproche de celui des pirates. Kasaï regarde en haut des escaliers et y voit deux autres points oscillants entre le blancs et le rouge à la manière d’une machine défaillante.”BOUGE!”. Il reprend son arme et sa lampe et se rut entre les deux escaliers ver la salle remplie de siège. au moment de descendre les petits escaliers y menant il se tourne et voit une sorte d’ours marron avec un petit chapeau noir. Sans réfléchir il arme son sniper, vise la tête du robot et tire une balle, celle-ci touche sa cible et en ressort de l’autre coté du crâne du nounours géants, celui-ci s’effondre avec de la fumée sortant de sa bouche et de sa blessure. Un cris retentit depuis la scène, Kasaï se tourne et voit un lapin violet et blanc robotique debout et le regardant. Il arme et tire une seconde balle sans visée mais qui trouve preneur sans pour autant détruire le robot. Kasaï remonte les escaliers pour passer par un autre chemin. Il enjambe le cadavre fumant de l’ours HS. Il se précipite pour monter les escaliers mais réalise arrivé en plein milieu que le le robot de tout à l’heure est encore là, il l’éclaire pour voir à quoi celui-ci ressemble : C’est un renard  rouge avec un bandeau à l’oeil gauche et avec la bouche grande ouverte cassée, sa main droite est remplacée par un crochet de pirate ce qui signifie que c’est bel et bien lui qui faisait autant de bruit tout à l’heure. Le robot commence à s’avancer lentement, Kasaï recule mais rate une marche le faisant dévaler l’escalier sur le dos et l’étourdissant. Il rouvre les yeux, le renard continue de s’avancer, il tourne la tête et vois que l’ours se relève. Kasaï se lève à son tour et court vers la grande salle où il était il y a quelques secondes auparavant. Cependant il a sous le coup de la peur oublier de reprendre son arme. Il court et s'arrête subitement des flash lui traversant l’esprit sans que rien ne soit clair cependant il crois y distingué par intermittence des couleurs familière, mais de là à se rappeler lesquelles, il ne saurais le dire. des images se succèdent à une vitesse folle, une scie circulaire revient souvent et du sang aussi. Tout devient de plus en plus trouble et rapide, plus rien n’est visible, juste deux mots : dead end
    La vision se termine, Kasaï inspire une grande bouffée d’air tout en relevant violemment la tête, choqué par ce qu’il vient de voir, ses jambes tremblent, il est perdu, il ne sait plus où il est ni pourquoi. Après quelques instants tout lui revient, il tourne la tête mais ne voit personne et n’entend pas de bruit. Il se dirige vers la scène pour échapper aux autres robots que sont le renard et l’ours. Il court et saute les 6 marches d’une traite. Cependant arrivé dessus il se rappelle qu’il y a un autre automate qui était ici. Il tourne sa tête et voit le “cadavre” de celui-ci. Un bruit étrange s’en échappe. Kasaï ne fais plus aucun bruit pour savoir ce que c’est. Ce bruit semble être quelque chose dû à un problème de démarrage car c’est le même son qui se répète avec à chaque fois 2 secondes d’intervalles. En tendant plus attentivement l’oreille un bruit pas très net est présent, comme si quelque chose déchirait une chose humide et môle et la perforait.

    -Qu’est ce que c’est que ça ?

    Ne voulant pas prendre plus de risque KasaÏ éclaire le robot, ne voit aucun liquide et est heureux de constater que celui-ci est toujours parcourut de spasmes liés au problème de démarrage.

    “Au moins celui-ci ne me poseras plus de problème… du moins pour l’instant.”

    Il se redresse, voit une porte un peu plus au fond à droite, il s’y dirige et pénètre dans les coulisses du “théatre” Cependant il s’arrête directement car il y a un trou au plafond et une ombre au dessus, cela lui glace le sang car celle-ci n’as pas de pupilles, ne bouge pas et semble le regarder mais rien n’est possible à confirmer car c’est juste une ombre.
    Un rire mécanique ce fait entendre ce qui ramène Kasaï à la réalité.

    “je suis trop vulnérable, il me faut mon fusil ! Il faut que je retourne là-bas !”

    Cependant quelque chose le pousse à suivre cette ombre sans qu’il puisse expliquer pourquoi. Second rire. Kasaï jette un dernier regard à l’ombre et par en courant là où il devait aller car s’il reste immobile il devient une cible facile. Intérieurement il se jure de revenir après avoir récupérer son sniper. Il entre dans une nouvelle salle, en face de lui se trouve une porte condamnée, à sa gauche aussi puis un escalier de chaque coté; un à gauche et l’autre à droite, ils sont assez ancien et jonchés de gravats. Sachant que les deux mènent  au même endroit (car cela se voit) il se dirige ver l’escalier à gauche car c’est le plus proche. Après ça une nouvelle salle plus petite s’offre à lui. cependant celle-ci à un grand trou en plein milieu, couvert d’une sorte de grillage flexible pour ne pas y tombé. Tout autour il y a des barbelés. Kasaï regarde dedans et à son plus grand regret un quatrième robot est présent, celui-ci est jaune et ressemble à une poule qui marcherais comme n’importe quel humain, avec deux bras et deux jambes. sa tête est penchée et son bec est ouvert rappelant celui du renard. Ce robot aussi est parcourut de spasmes mais es bel et bien actif, car il regarde dans la direction de Kasaï. Celui-ci décide de ne pas s'arrêter plus longtemps et continue donc sa route. Arriver dans le hall Il constate que les deux escaliers sont occupé : -l’un par l’ours ( le plus éloigné)
                          -l’autre par le renard qui n’as que très peu bouger
    Trois options s’offre à lui : rebrousser chemin au risque de tomber nez à nez avec d’autres robots, sauter du haut des escaliers jusqu’en bas en passant par le milieux ou se battre.
    Ne voulant pas se battre maintenant Kasaï opte pour la seconde option, les deux robots partent en même temps et monte les escaliers le plus vite possible pour aller le tuer. Kasaï enjambe la rambarde et reste en l’air quelques dixième de secondes avant de rencontrer violemment le sol car il s’est mal réceptionner. Tellement mal qu’il lâche un grognement de douleur. Comme les robots sont en hauts et qu’ils viennent tout juste de se percuter et de tomber en arrière, KasaÏ s’empresse d’aller prendre son fusil, il s’élance, ses jambes lui font mal mais il n regarde pas pour ne pas voire l'étendu des dégâts. Une fois son fusil en main son objectif est de retrouver l’ombre aperçut au dessus des coulisses car quelque chose faisais qu’elle avait l’air bienfaisante.

    “Qui ne tente rien n’as rien !”

    Il repart en trombe vers celle-ci mais sa jambe droite le ralentie terriblement et le fais souffrir. KasaÏ y jette un coup d’oeil et voit que le pantalon n’est plus entièrement bleu mais violacé signe qu’il saigne beaucoup, des gravats s’y sont aussi logés. Il s’arrête quelques secondes et retire un morceau du tissus de son pantalon, la partie où sa jambe droite est blessée, pour faire un garrot. Cependant une fois arrachés il ne peut le faire car des rires recommencent à se faire entendre. Son regard passe par la scène où était le lapin et à son grand désespoir celui-ci n’est plus là.

    -Merde… Où il est passé celui là aussi !

    des bruits de pas lui répondent mais provenant du hall. Il se tourne et voit le robots courir vers lui, sans réfléchir KasaÏ porte son sniper à porter de viser et tire directement sans chercher à savoir s’il vise bien ou non car il sais que sa va toucher la cible. Chose dite chose faites. Le renard reçoit la balle en pleine tête et effectue un vol plané sur 3 mètres de par sa vitesse. Sans s’attarder plus longtemps il repart en courant du mieux qu’il peut et en réarmant son sniper. Il passe par la scène sans regarder autour de lui et sans voir les deux pupilles blanches tapie dans l’ombre qui le regardent passer. Il arrive dans les coulisse. L’ombre est toujours présente. Celle-ci semble lui tendre la main.

    “Et si c’était un piège ?”

    La même phrase que précédemment revient à son esprit : qui ne tente rien n’as rien. Il attrape cette main et se fais hisser vers le haut, vers le toit. Cependant une fois presque atteint quelque chose lui agrippe la jambe gauche. KasaÏ constate avec horreur que c’est le lapin, celui-ci pousse des cris bizarres puis plante ses dents dans la jambe qu’il tient. Kasaï lâche un grand cris de douleur et tire une balle du fusil au hasard, celle-ci fais mouche car sa jambe est libérée et l’ombre finie de le monté sur le toit. IL soulève les loques de tissus sur sa jambe  pour voir sa blessure. Sa jambe est en sang et ouverte en de très nombreux endroits. Il ne sent plus ses jambes se qui le contraint à ramper. A la force de ses bras il se traîne jusqu'au mur le plus proche et s’y adosse. L’ombre est encore là et ne bouge plus

    -Il me reste 5 heures à tenir… Comment je suis censé les passées dans cet état sachant qu’ils se régénèrent et qu’il ne me reste plus que 17 balles dans mes chargeurs. La carte doit être à l’intérieur mais si je redescend je ne passerais même pas une demi-heure avant de me faire tuer… Qu’est ce que tu veut que je fasse...

    La lune éclaire parfaitement l’endroit où il gît, une flaque de sang s’est formée sous ses jambes, il se sent faible. L’ombre se dissipe, Kasaï lâche dans un soupir à son attention un “merci”. Quelque chose brille devant lui, de l’autre coté du toit.

    -Est ce que ?

    Il s’y dirige le plus rapidement possible car ses jambes ne répondent plus pour le moment. IL passe devant le trou et y voit la poule qui le regarde. Ce regard le terrifie. La peur est un stimulent très fort, cela le pousse à se mettre debout malgré la douleur qui remonte très vite. Cependant après avoir fais trois mètres Le robot lui attrape la jambe et le fais chuter, en plus de se faire mal à la mâchoire son fusil lui échappe des mains et tombe lui aussi au sol. L’automate lâche sa proie quelques instants pour aller détruire l’arme. Ce petit temps permet à Kasaï de mettre deux mètres de distance. La chose qu’il avait vu était bel et bien la carte. IL continu d’avancer ne pensant plus qu’à l’atteindre. La poule se dirige vers lui rapidement, arme son coup mais se voit désactivé comme par enchantement au moment où Kasaï touche la carte et la saisie. Il hurle de tout ses poumons :

    -J’AI FINIS TA DEUXIÈME ÉPREUVE !!!!!!!!!!!

    Le robot tombe à coter de lui et s'explose la tête. Avant de tomber dans l’inconscience Kasaï lâche un grand merci sans avoir de destinataire puis ferme les yeux.
    Quelque chose est juste au dessus de lui, comme si c’était une personne, celle-ci le regarde...puis disparait.
    La protection de tout les vocaloid est mon devoir ... ma mission et personne ne m'en détourneras pas même la mort !