• Evénement DAIBA de DIVA Future Tone DX au Tokyo Joypolis
  • “Miracle Annual” l’album fait par des fans chinois !
  • Patchwork, le second EP de Mika x the Machines est sorti
  • La figurine Hatsune Miku : Winter Heroine ver. disponible en précommande
  • Hatsune Miku ambassadrice du Cassette Store Day 2017
  • Vocaloid.fr

    Nouvelles:

    Vocaloid.fr est désormais partenaire de YAMAHA !

     

    Auteur Sujet: [guide]Tout Comprendre sur la Qualité du Son Digital  (Lu 1331 fois)

    0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

    Hors ligne CitronSec

    • Vegetable member
    • ***
    • Messages: 709
    • Karma: 91
    • CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.
    • Sexe: Homme
      • Voir le profil
    [guide]Tout Comprendre sur la Qualité du Son Digital
    « le: 09 novembre 2014, 21:43:31 »
    Pour Furabi

    Sommaire
    I. Propriété du son digital
    1. La résolution
    2. La fréquence d’échantillonnage
    3. Le bitrate
    4. Limites de l'ouïe humaine
    II. Les différentes catégories de qualité
    1. Transcoding
    2. Lossless
    3. Lossy
    4. Re-encode
    III. Classification des signaux et formats
    1. Définitions
    2. Qualité du son lossless
    3. Qualité du son lossy
    4. Classement récapitulatif de la value
    IV. Conclusion < ya que cette partie d’intéressante tout le reste c'est du blabla
    V. Bonus
    1. Le joint stéréo
    2. Le dithering
    VI. Annexes
    1. Sources
    2. Glossaire

    I. Propriété du son digital

    Le son digital est un signal en forme de courbe constitué d'une série de points appelés "samples" ou "échantillons". Chaque sample a une valeur spécifique, et la série de samples est lue à une certaine vitesse.


    Deux signaux constituant un son digital stéréo.


    Mise en évidence d'une sample d'un signal.

    Lorsque votre lecteur audio lit un fichier son, il lit la valeur de chaque sample, l'une après l'autre, à une certaine vitesse.
    La valeur d'une sample détermine la tension électrique du courant qui passe par la sortie audio, courant électrique qui est ensuite transféré à la membrane de votre enceinte, casque, ou écouteur. La précision à laquelle la valeur des samples est définie est appelée "résolution" ou "bit depth".
    La vitesse à laquelle les samples sont lues correspond à une fréquence, appelée "fréquence d’échantillonnage" ou "sample rate". La fréquence maximale du son d'un signal est déterminée par la fréquence d’échantillonnage.


    Propriétés d'un fichier son prit en exemple.


    1. La résolution

    La valeur des samples est habituellement exprimée sous forme d'un nombre, elle peut aussi être exprimée en décibel, afin que l'on puisse estimer à quel volume sonore elle correspond.

    Dans la mémoire des systèmes digitaux, la valeur de chaque sample est enregistrée en binaire, ainsi, chaque sample dispose d'un petit espace dédié pour stocker sa valeur en bit ou en octet. De ce fait, la valeur absolue d'une sample ne peut pas excéder une certaine grandeur, sinon, lorsqu'elle serait exprimée en binaire, elle empiéterait sur l'espace dédié à la sample suivante.

    La taille de l'espace dédié aux samples varie d'un signal à l'autre, et présente plusieurs standards, les plus courants étant :
    32bit-float (différence dans la manière dont le système manipule l'information)
    32bit
    24bit
    16bit
    8bit

    Plus l'espace dédié aux samples est grand, plus la valeur absolue d'une sample peut être grande. Cela signifie que la tension électrique du courant transféré à la membrane pourra être déterminée de manière plus précise. On parle de "précision arithmétique". La précision arithmétique des valeurs des samples est appelée "résolution" ou "bit depth", elle est exprimée en bit.

    Exemples détaillés
    - Résolution de 32 bit :
    Chaque sample contient 32 bits d'information.
    La valeur minimale d'une sample est de −2 147 483 648.
    La valeur maximale d'une sample est de +2 147 483 647.
    Chaque sample peut donc prendre 4 294 967 296 valeurs différentes.
    La résolution 32bit est très précise !

    - Résolution de 1bit :
    Chaque sample contient 1 bit d'information.
    La valeur minimale d'une sample est de -1.
    La valeur maximale d'une sample est de 0.
    Chaque sample peut donc prendre 2 valeurs différentes.
    La résolution 1bit n'est pas précise du tout !
    Voici à quoi ressemble une musique 1bit (baissez le volume).


    Comparaison entre un signal 16bit (en haut) et une reconstitution de signal 1bit.

    Conclusion : plus la résolution d'un signal est élevée, plus la tension du signal varie précisément, plus la qualité du son est élevée.
    Plus d'informations.


    2. La fréquence d’échantillonnage

    La fréquence de lecture des samples du signal est appelée "fréquence d’échantillonnage" ou "sample rate". Elle est exprimée en hertz (Hz). Plus la fréquence d’échantillonnage est élevée, plus le nombres de samples lues en un certain temps sera élevé ; ainsi, les variations du signal seront restitués avec plus de précision. La perte de qualité lié à une fréquence d’échantillonnage faible prend la forme d'"aliasing" ou "crénelage".

    La fréquence d’échantillonnage varie d'un signal à l'autre, et présente plusieurs standards, les plus courants étant :
    96kHz
    48kHz
    44.1kHz
    32kHz
    22050Hz
    11025Hz

    Le son consiste en une vibration qui présente une certaine fréquence ; ainsi, pour qu'un son d'une certaine fréquence soit joué, il faut que la fréquence d’échantillonnage soit suffisamment élevée. Chaque fréquence d’échantillonnage correspond donc à une fréquence sonore maximale. Étant donné que la vibration du son se déplace dans deux directions opposés autour d'un état d'inertie, la fréquence sonore maximale est deux fois plus petite que la fréquence d’échantillonnage.

    Exemples détaillés
    - Fréquence d’échantillonnage de 192kHz :
    192 000 samples sont lues en une seconde.
    La fréquence sonore maximale est de 96kHz.
    La fréquence d’échantillonnage 192kHz permet de jouer des ultrasons !

    - Fréquence d’échantillonnage de 8kHz :
    8 000 samples sont lues en une seconde.
    La fréquence sonore maximale est de 4000Hz
    La fréquence d’échantillonnage 8kHz ne peut jouer aucun son aiguë !


    Comparaison entre un signal 44.1kHz (en haut) et un signal 8kHz.

    Conclusion : plus la fréquence d’échantillonnage est élevée, plus la fréquence sonore maximale est élevée, et plus les aiguës sont définis précisément.
    Plus d'informations.


    3. Le bitrate

    Parallèlement à la résolution et à la fréquence d’échantillonnage, la qualité d'un son peut être définie par la quantité de bit d'information lue par le lecteur en une seconde. Cette quantité est appelée "bitrate", et est exprimée en kbit.s^-1 (kbps). Le bitrate est utilisé pour déterminer la qualité des formats lossy (voir II. 3.).

    Le bitrate peut ou non être variable dans un même signal, cette variabilité peut être ou non conditionné par une moyenne de bitrate cible. Ainsi on distingue trois catégories :
    CBR (constant bitrate) : le bitrate est identique tout le long du signal. C’est le cas des formats lossless (voir II. 2.).
    VBR (variable bitrate) : le bitrate varie entre deux valeurs limitantes.
    ABR (average bitrate) : le bitrate varie entre deux valeurs limitantes avec un bitrate moyen spécifique à atteindre.
    L'intérêt du VBR et de l'ABR est d’optimiser l'espace prit par le fichier en réduisant le bitrate lorsque c’est pertinent.

    On peut calculer le bitrate à partir des données objectives d'un fichier à l'aide de la formule suivante :
    Bitrate = sample_rate * bit_depth * channels

    Exemple pour un fichier 16bit 44.1kHz stéréo :
    On sait que 44 100 samples sont lues en une seconde, que chaque sample contient 16bit d'informations, et qu'il y a deux signaux dans le fichier. Donc d'après la formule du bitrate :
    Bitrate = 44100 * 16 * 2
    Bitrate = 1411200bps
    Bitrate ~= 1411kbps



    4. Limites de l'ouïe humaine

    Aussi étonnant que cela puisse paraître, notre capacité d'audition est limitée. Cela dépend des individus, de l'âge, et d'autres trucs, mais il est généralement admit que :
    - Il est impossible de discriminer la précision arithmétique supérieure à celle de la résolution 16bit.
    - Il est impossible d'entendre un son d'une fréquence supérieure à 20kHz.
    Ainsi, la qualité optimale que l'on peut percevoir d'un son, correspond logiquement à un signal sonore 16bit 44.1kHz.


    II. Les différentes catégories de qualité

    1. Transcoding

    Dans son état original, un signal sonore n'ayant subit aucune modification est appelé signal "source".
    Les fichiers contenant les signaux sonores présentent deux catégories de qualité :
    - Le format "lossless" ou "sans perte" : flac, wav, aiff, etc.
    - Le format "lossy" ou "avec perte" : mp3, ogg, wma, acc, etc.
    "Transcoder", c'est modifier le format d'un fichier, cette opération peut entraîner une perte de qualité du signal, une réduction de la taille du fichier (gain d'espace), ou une augmentation de la taille du fichier (perte d'espace). Ainsi, un "transcode" est un fichier dont le format a été modifié.

    Pertes et gains du transcode (voir II. 2. et II. 3.).

    On constate que transcoder peut altérer la qualité du signal audio. On différencie donc des catégories de qualité du signal, en fonction en fonction des modifications dont il a fait l'objet :
    - Un signal "lossless" ou "sans perte" n'a subit aucune altération. Le signal source est donc lossless.
    - Un signal "lossy" ou "avec perte" a subit une seule altération, généralement pour réduire l'espace prit par le fichier.
    Enfin, un signal lossy ayant subit quelconque autre modification, est un "re-encode".


    Le but est naturellement d'obtenir un format de fichier prenant le moins d'espace possible, tout en conservant une qualité de signal la plus élevée possible. On parle de "value".
    Plus la qualité du signal est élevée par rapport à la taille du fichier, plus la value est élevée.
    Plus la qualité du signal est faible par rapport à la taille du fichier, plus la value est faible.

    La value est le rapport entre la qualité du signal et la taille du fichier.


    2. Lossless

    Le signal lossless est forcément dans un fichier au format lossless.
    Exemples de formats lossless :
    .flac
    .wav
    .aiff

    La musique lossless prend la forme de release physique (CD-ROM, DVD, Blue Ray Disc), et la forme de release dématérialisée généralement au format flac.

    La qualité du format lossless est exprimée à l'aide de la résolution et de la fréquence d’échantillonnage, mais elle peut éventuellement être exprimée avec le bitrate. La qualité d'un signal lossless est toujours supérieur à celle d'un signal lossy. La qualité est généralement de 16bit 44.1kHz, mais on peut aussi trouver du 24bit 44.1kHz (impossible d'entendre la différence), et du 8bit 11025Hz pour la musique des anciennes consoles de jeux vidéos, par exemple. Même si une qualité supérieur existe, un signal 16bit 44.1kHz est toujours considéré lossless, de par les limitations de l'ouïe humaine.

    En prenant les précautions nécessaires, il est possible de transcoder d'un format lossless à un autre, sans altérer le signal, qui reste donc lossless.


    3. Lossy

    Le signal lossy est soit dans un fichier au format lossless, soit dans un fichier au format lossy.
    Le lossy au format lossless n'est pas utilisé, car la value est trop faible.
    Le lossy au format lossy, permet de limiter la perte de qualité, et de gagner de l’espace. La value est variable.
    Exemples de formats lossy :
    .mp3
    .ogg
    .wma
    .acc

    La musique lossy prend la forme de release dématérialisée, et de streaming (youtube, soundcloud, et cetera).

    La qualité du format lossy est exprimée avec le bitrate, car les modifications structurelles du signal rendent la résolution irrévélante. La qualité d'un signal lossy est (pratiquement) toujours supérieur à celle d'un signal re-encode.

    Toute perte de qualité du signal est définitive, car transcoder n'améliore jamais la qualité du signal ; ainsi, tout transcode d'un lossy entraîne une altération du signal, une perte drastique de value, et l'obtention d'un re-encode.


    4. Re-encode

    Le signal re-encode est soit dans un fichier au format lossless, soit dans un fichier au format lossy. Dans les deux cas, le re-encode présente une qualité généralement faible et une value négative.
    Il est impossible de déterminer la qualité d'un signal re-encode à partir des donnés objectives du format (résolution, bitrate), car au bout de la deuxième altération, la qualité du format n'est plus concomitante avec la qualité du signal. En effet, la qualité du signal est inférieure à la qualité du format (value négative), ceci est une caractéristique du re-encode.

    On constate que le re-encode est le mal. Si vous avez un minimum de respect pour vous-même, vous n'écouterez pas musique re-encode, et vous ne diffuserez pas de son re-encode.

    Les re-encode doivent être traqués et supprimés. Pour certaines raisons étonnantes, ce sont souvent les chinois qui diffusent des re-encode, généralement des releases de conventions (Comiket, Reitaisai). Mais il se peut très bien qu’un guignol fasse des re-encode car il n’y connaît rien au son, souvent c’est des 320 CBR, alors méfiance.
    Pour repérer un re-encode, écoutez le son avec un matériel de bonne qualité et dans de bonnes conditions, avoir le spectrogram du son sous les yeux aide grandement. Est-ce que la qualité du son est inférieure au donnés objectives du format ? Oui ? Alors c’est un re-encode.



    III. Classification des signaux et formats

    1. Définitions

    Critères d'appréciation de la qualité audio du mieux au moins bien :
    1. Excellente : Impossible de faire la différence. Utilisé principalement pour l'édition.
    2. Optimale : Seuil au delà duquel l'ouïe humaine ne fait pas la différence. Adapté à l'écoute avec un matériel haut de gamme dans un environnement impeccable (silence, aucune réverbération). Adapté à l'archivage.
    3. Haute : La perte de qualité est pratiquement inaudible. Adapté à l'écoute avec un bon matériel dans un environnement favorable (calme, peu ou pas de réverbération).
    4. Moyenne : La perte de qualité commence à être audible, mais la plupart des gens ne l'entendront pas. Adapté à l'écoute avec un matériel moyen de gamme dans un environnement acceptable. Adapté au partage rapide.
    5. Basse : La perte de qualité est audible. Adapté à l'écoute avec un matériel néfaste (beats, apple, skullcandy) ou dans un environnement défavorable (car, métro, salle de classe).
    6. Très basse : Si vous avez un minimum de respect pour vous-même, vous n'irez pas jusque là.

    Critères d'appréciation de la value (voir II. 1.) du mieux au moins bien :
    1. Optimale : le meilleur de ce qui se fait aujourd'hui.
    2. Bonne : qualité audio élevée pour un espace faible.
    3. Moyenne : la qualité est concomitante à la taille de l'espace prit par le fichier.
    4. Négative : qualité audio faible pour un espace élevé.


    2. Qualité du son lossless

    La value d'un signal lossless est toujours moyenne, c'est à dire que la qualité audio est équivalente à la taille de l'espace prise par le fichier.
    La qualité dépend à la fois de la résolution et de la fréquence d’échantillonnage. Dans mes estimations, la qualité du signal est toujours équivalente à la qualité la plus basse des deux facteurs.

    Classement en fonction de la résolution (estimations) :
    +------------+------------+
    | résolution | Qualité    |
    +------------+------------+
    | >16bit     | excellente |
    | 16bit      | optimale   |
    | 12 à 15bit | haute      |
    | 8 à 11bit  | moyenne    |
    | 4 à 7bit   | basse      |
    | 1 à 3bit   | très basse |
    +------------+------------+


    Classement en fonction de la fréquence d’échantillonnage (estimations) :
    +------------+------------+
    | fréquence  | Qualité    |
    +------------+------------+
    | >44.1kHz   | excellente |
    | 44.1kHz    | optimale   |
    | ~32kHz     | haute      |
    | ~27025Hz   | moyenne    |
    | ~22050Hz   | basse      |
    | <16kHz     | très basse |
    +------------+------------+


    Quelques exemples détaillés
    On admet qu'il s'agit de stéréo.

    - 64bit-float 192kHz (~24576kbps) :
    Une seconde d'audio prend ~3 Mo. Une musique de 3 minutes prend ~553 Mo (une petite clé USB).
    Complètement abusé, il n'existe même pas de système audio capable de jouer un tel format.
    Excellente qualité audio, supérieure aux capacités humaines.

    - 32bit-float :
    Résolution utilisée par les DAWs et les logiciels de mixage dignes de ce nom pour gérer l'audio.

    - 24bit 44.1kHz (~2116kbps) :
    Une seconde d'audio prend ~265 Ko. Une musique de 3 minutes prend ~48 Mo.
    Utilisé principalement pour le stockage des samples et des pistes pour l'édition. Certains systèmes audio onéreux sont capables de jouer ce format, généralement réservé aux studios à des fins professionnelles.
    Excellente qualité audio, supérieure aux capacités humaines.

    - 16bit 44.1kHz (~1411kbps) :
    Une seconde d'audio prend ~176 Ko. Une musique de 3 minutes prend ~32 Mo.
    Format standard utilisé par les CD-ROM par exemple. La plupart des systèmes audio peuvent jouer ce format. Il est impossible d'entendre la différence de qualité entre ce format et les formats de qualité supérieure, ainsi, il s'agit du format optimal.

    - 8bit 11025Hz (~176kbps) :
    Une seconde d'audio prend ~22 Ko. Une musique de 3 minutes prend ~4 Mo.
    Format éventuellement utilisé par les anciennes consoles de jeux-vidéo.
    Qualité audio très basse, perte importante d’aiguës.

    - 1bit 8kHz (16kbps) :
    Une seconde d'audio prend 2 Ko. Une "musique" de 3 minutes prend 360 Ko.
    Inutilisé.
    Qualité audio très basse, perte importante d’aiguës.


    3. Qualité du son lossy

    On différencie le lossy CBR, VBR et ABR (voir I. 3.). Pour un même bitrate, le VBR présente une qualité et une value supérieure, alors que le CBR présente une qualité et une value inférieure. De manière générale, la value est bonne.

    Classement en fonction du bitrate (estimations) :
    +-----------+------------+
    | kbps      | Qualité    |
    +-----------+------------+
    | >190      | haute      |
    | 110 à 190 | moyenne    |
    | 80 à 110  | basse      |
    | <80       | très basse |
    +-----------+------------+


    Les formats lossy peuvent présenter des presets. Les presets ont généralement une value optimale (c'est pour cela qu'ils existent).
    Détails des presets au format mp3.
    Détails des presets au format ogg.

    Classement et équivalence des presets (estimations) :
    +------+------+------------+
    | mp3  | ogg  | Qualité    |
    +------+------+------------+
    |      | q 10 | haute      |
    |      | q 9  | haute      |
    | b320*|      | haute      |
    | V0   | q 8  | haute      |
    | V1   | q 7  | haute      |
    | V2   | q 6  | haute      |
    | V3   | q 5  | haute      |
    | V4   | q 4  | moyenne    |
    | V5   | q 3  | moyenne    |
    | V6   | q 2  | moyenne    |
    | V7   | q 1  | basse      |
    | V8   | q 0  | basse      |
    | V9   | q -1 | très basse |
    |      | q -2 | très basse |
    +------+------+------------+

    *Le preset b320 présente une value équivalente au CBR.

    Certains presets ont aussi un autre nom :
    b320 = insane
    V0 = extreme
    V2 = standard
    V4 = medium


    4. Classement récapitulatif de la value

    +-----------+----------+
    | Format    | Value    |
    +-----------+----------+
    | Presets*  | optimale |
    | VBR       | bonne    |
    | ABR       | bonne    |
    | CBR       | bonne    |
    | lossless  | moyenne  |
    | re-encode | négative |
    +-----------+----------+

    *Le preset b320 présente une value équivalente au CBR.


    IV. Conclusion

    Tableau récapitulatif :

    (Car j'étais mal barré pour le faire en ASCII.)

    Points importants :
    - Le son lossless (flac, wav, aiff) est de haute qualité, mais il prend beaucoup de place.
    - Pour réduire la taille d’un fichier lossless, on va le transcoder. Cela réduit aussi la qualité du son.
    - Le son lossy (mp3, ogg, wma, acc) est de moins bonne qualité, mais il prend moins de place.
    - Les presets mp3 et ogg permettent de réduire grandement la taille du fichier tout en limitant les pertes de qualité. Les presets ont une value optimale.
    - Si l’on transcode un lossy, on risque d’altérer le signal, et on obtient un re-encode. Les re-encode ont une value négative, c’est le mal.



    V. Bonus

    1. Le joint stéréo

    Un son "mono" contient un signal.
    Un son "stereo" contient deux signaux, pour obtenir le bitrate d’un signal, il faut donc diviser le bitrate par deux.
    Un son "surround" 5.1 contient cinq signaux, pour obtenir le bitrate d’un signal, il faut donc diviser le bitrate par cinq.

    Pour les formats lossy, il existe le "joint-stereo". Le joint-stereo consiste en un son stéréo, partiellement simplifié en un son mono, ce qui permet d’augmenter le bitrate. Ainsi, les sons en joint-stereo présentent une qualité supérieure, au prix d’une précision stéréo légèrement altérée (imperceptible).


    2. Le dithering

    Le dithering est un truc de mixage compliqué qui permet d’émuler une résolution supérieure. Par exemple, un signal 16bit dither présentera une qualité perçu proche du 24bit. Il n’y a aucune raison de ne pas utiliser le dither.
    Plus d’informations.


    VI. Annexes

    1. Sources

    Wikipedia
    wiki.hydrogenaud.io


    2. Glossaire pour ma chérie

    ABR : bitrate variable entre deux valeurs limitantes avec un bitrate moyen spécifique à atteindre.
    aliasing = crénelage : artefact graphique ou audio lié à une perte de résolution.
    bit : unité de mesure de l'espace disque, 8bit = 1octet.
    bitrate : nombre de bit d'information lu en un certain temps
    CBR : bitrate constant.
    décibel : unité de mesure du volume, plus c'est élevé, plus c'est fort.
    digital : informatique, numérique.
    dither, dithering : truc de mixage compliqué qui permet d’émuler une résolution supérieure.
    données objectives (du fichier, du format) : résolution, fréquence d'échantillonnage, bitrate, et cetera.
    fréquence d'échantillonnage = sample rate : nombre de samples lues en une seconde pour un signal donné.
    hertz : unité de mesure de la fréquence 1Hz = 1.s^-1.
    inertie : état d'un système soumit à aucune force.
    joint-stereo : son stéréo, partiellement simplifié en un son mono, ce qui permet d’augmenter le bitrate.
    kbps : kilo bit par seconde.
    octet : unité de mesure de l'espace disque, 1 octet = 8bit.
    précision arithmétique : précision avec laquelle un ensemble de nombres plus ou moins grand est converti en données concrètes, plus l'ensemble de nombre est grand, plus les données concrètes sont précises.
    preset : configuration prédéfinie.
    re-encode : signal sonore lossy ayant subit quelconque autre modification, généralement de basse qualité.
    release : nom donné à un album, EP, ou single, tel qu'il est sortit officiellement.
    résolution = bit depth : espace dédié à chaque sample d'un signal sonore digital, détermine la précision arithmétique des valeurs des samples.
    réverbération : modification du son lié à l'espace dans lequel il évolue, les églises par exemple, présentent une forte réverbération.
    sample (un) : son, enregistrement, note, utilisé pour faire de la musique.
    sample (une) = échantillon : point formant la courbe d'un signal sonore digital, chaque sample à une valeur.
    signal lossless = sans perte : signal sonore n'ayant subit aucune altération.
    signal lossy = avec perte : signal sonore ayant subit une seule altération.
    signal source : signal sonore n'ayant subit aucune modification.
    spectrogram : outil permettant de visualiser graphiquement la répartition des fréquences ainsi que leur volume au cours du temps.
    transcode : fichier dont le format à été modifié.
    transcoder : modifier le format d'un fichier.
    ultrasons : sons très aiguës qui dépassent éventuellement les capacités d'audition humaines.
    value : rapport entre un critère positif et un critère négatif, ici, rapport entre la qualité du signal et la taille du fichier.
    VBR : bitrate variable entre deux valeurs limitantes.

    ¤
    Tout est libre de droits, parce que fug le système.
    « Modifié: 30 janvier 2016, 18:06:30 par CitronSec »
    (¯▽ ̄)

    Hors ligne TBK

    • Vixen Vaporub Youtaite
    • Animator
    • Always & Forever member
    • *****
    • Messages: 4431
    • Karma: 133
    • TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.
    • Sexe: Femme
      • Voir le profil
      • Ma Page Facebook avec tous mes projets!
    Re : [guide]Tout Comprendre sur la Qualité du Son Digital
    « Réponse #1 le: 09 novembre 2014, 23:27:30 »
    Ohhhhh je vais pouvoir prendre le temps de faire mon éducation ! *w* merci beaucoup !
    Ma dernière cover c'est par ici !

    Vous trouverez tous mes liens ici~

    Hors ligne CitronSec

    • Vegetable member
    • ***
    • Messages: 709
    • Karma: 91
    • CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.
    • Sexe: Homme
      • Voir le profil
    Re : [guide]Tout Comprendre sur la Qualité du Son Digital
    « Réponse #2 le: 10 novembre 2014, 00:40:15 »
    Cool j'espère que ça te sera utile. Si tu as des questions n'hésite pas :) .
    (¯▽ ̄)

    Hors ligne YamaKyu

    • Mixeur son, et BSOD-Man
    • Animator
    • Always & Forever member
    • *****
    • Messages: 3239
    • Karma: 144
    • YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.YamaKyu transcende l'univers de sa surpuissance ultime.
    • Sexe: Homme
    • Non, je ne suis plus modo. C'est triste.
      • Voir le profil
      • Ota-Kyu
    Re : [guide]Tout Comprendre sur la Qualité du Son Digital
    « Réponse #3 le: 10 novembre 2014, 01:24:10 »
    J'ai pas l'énergie pour tout lire présentement (serai temps que j'aille me pieuter) mais ça semble tout à fait complet pour ce que j'ai lu.
    Je tique juste sur "digital" à chaque fois ::)

    En tout cas GJ, je pense que ça sera utile à pas mal de monde !

    Le blog d'un VOCALOIDiste zélé en quête du diplôme de vocaloidologue...


    Avant j'étais BSOD-man. Mais ça, c'était avant.Enfin, on peut dire que je le suis toujours en fait.
    Yamakyu is not even my final pseudo.

    Je suis chaud pour mixer des covers/chorus et éventuellement des instrumentales. Hésitez pas à me MP si ça vous intéresse /o/
    Méfiez-vous toujours de mes souvenirs... ma mémoire n'est jamais une référence. Absolument jamais.

    Hors ligne TBK

    • Vixen Vaporub Youtaite
    • Animator
    • Always & Forever member
    • *****
    • Messages: 4431
    • Karma: 133
    • TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.TBK transcende l'univers de sa surpuissance ultime.
    • Sexe: Femme
      • Voir le profil
      • Ma Page Facebook avec tous mes projets!
    Re : [guide]Tout Comprendre sur la Qualité du Son Digital
    « Réponse #4 le: 10 novembre 2014, 10:04:19 »
    Je viens de tout lire et donc je n'ai qu'une chose a dire :

    VOILA POURQUOI FAUT PAS ENVOYER SES FICHIERS EN WAV quand on est pressé. Où alors tu as la fibre je sais pas. x'D Merci en tout cas ce topic est une mine d'or !
    Ma dernière cover c'est par ici !

    Vous trouverez tous mes liens ici~

    Hors ligne CitronSec

    • Vegetable member
    • ***
    • Messages: 709
    • Karma: 91
    • CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.CitronSec n'arrive plus à compter ses fans.
    • Sexe: Homme
      • Voir le profil
    Re : [guide]Tout Comprendre sur la Qualité du Son Digital
    « Réponse #5 le: 10 novembre 2014, 16:08:47 »
    Merci vous :P .
    J'viens de réécrire le II. 1. car c'était un peu incompréhensible. J'espère que sinon tout est compréhensible :hh: , j'ai voulu faire un texte bien dense pour m'éviter de refaire un tuto de trois posts ;D .
    (¯▽ ̄)