• Une nouvelle campagne Xiaomi x Hatsune Miku + visuel révélé
  • Mirai komachi, la petite nouvelle de chez Yamaha
  • Votez pour la Snow Miku 2019 !
  • Miku Expo arrive en France !
  • Le nouveau costume de Magical Miku 2018 dévoilé
  • Vocaloid.fr

    Nouvelles:

    N'oubliez pas qu'il est toujours possible d'acheter des T-Shirts et bandanas vocaloid.fr

     

    Auteur Sujet: La musique électronique  (Lu 4147 fois)

    0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

    Hors ligne PeKaNo

    • Compositeur de musique
    • Kocchi New User
    • *
    • Messages: 13
    • Karma: 30
    • PeKaNo envoie du pâté.PeKaNo envoie du pâté.PeKaNo envoie du pâté.
    • Sexe: Homme
    • All hail noobs
      • Voir le profil
      • Ma chaîne youtube
    Re : La musique électronique
    « Réponse #15 le: 08 avril 2015, 20:29:45 »
    Je viens ici pour vous importuner avec mes avis loufoques :D Hug pour la peine :p
    Hum. Passons.

    Niveau musique électronique, je suis assez exigent.

    Parce que bien que les moyens soient plus variés et les styles plus nombreux, l'arrivée de la musique électro ( ici, électro ne concerne pas le style électro, mais c'est l'abréviation d'électronique - à ne pas confondre ^^ ) à quand même largement simplifié la création de musique.

    Parce que quand je vois des trucs comme ça, j'ai envie de m'arracher les cheveux et de ma fracasser la tête contre la table : http://soundcloud.com/thomasradson/jimmy-labeeu-ft-une-bite-remix/

    Vous l'aurez donc compris, je m'arrache les cheveux quand il est question de Big Room, House, ou même Trap ( pas tout les styles de Trap ).


    En revanche, il y a plusieurs courants dans la musique électronique que j'apprécie :

    L'Underground : ce courant regroupe une branche 'underground' ( d'où le nom xD ) du Trap, ainsi que la Brutal Dubstep ( avec de l'inspiration Hip-Hop aussi ).
    Les précurseurs du genre sont Excision, ainsi que le groupe Destroid ( composé d'Excision, Downlink et Space Laces )
    Globalement, ça donne ça :
    Spoiler
    YouTube

    YouTube


    Le Hardcore : j'apprécie beaucoup ce courant core ( core représentant les musiques rapides, avec des tempos qui touchent souvent les 200 voire 300 bpm ), sauf quand il est question de Nightcore ( cette daube ne vaut même pas l'appelation de musique ). L'UK et le Happy Hardcore sont des styles que j'affectionne peu. Globalement, les principales branches sont le Gabber, le grindcore, le frenchcore, et le speedcore.

    Gabber :
    Spoiler
    YouTube
    Grindcore. Ce style est un peu "à part", parce qu'il est issu du Hardcore Punk, et non du hardcore electro :
    Spoiler
    YouTube
    Frenchcore. On ne le présente plus, voici Darktek :D ( Attention  : Darktek est un artsite Tekno ( pas Techno hein ^^ ). Ces productions sont à la limite entre le Frenchcore et la tek ) :
    Spoiler
    YouTube
    Speedcore. De loin le style le plus rapide x) :
    Spoiler
    YouTube


    J'ai plus trop de temps ce soir, je finirais mon tour un autre jour :p
    N'hésitez pas à aller écouter mes musiques.

    Hors ligne Crazyaboutmusic

    • Kocchi New User
    • *
    • Messages: 13
    • Karma: 40
    • Crazyaboutmusic est leader des masses.Crazyaboutmusic est leader des masses.Crazyaboutmusic est leader des masses.Crazyaboutmusic est leader des masses.Crazyaboutmusic est leader des masses.
    • Sexe: Homme
      • Voir le profil
    Re : La musique électronique
    « Réponse #16 le: 03 mai 2015, 14:53:37 »
    @ PeKaNo.

    Je vois que nous avons à faire à un connaisseur des styles dits durs ou extrêmes de la musique électronique.

    Pour ce qui est du Hardcore, j'en suis resté à Laurent Hô, Manu Le Malin et leurs amis des labels Audiogenic & Uncivilized World (UWe).

    Le premier (Hô dixit) a même été l'auteur d'un album qui est devenu une pièce rarissime puisqu'il a été condamné à détruire les masterpieces de celui-ci.
    Ce n'est pas un projet hardcore mais plutôt... ambient !

    Car pour moi, un artiste electro digne de ce nom est celui qui excelle dans son style ET qui sait nous surprendre en produisant... jusqu'à son opposé !

    Bon, c'est pas tout ça, mais Unity m'attends. C'est le nom du nouvel album de messieurs Carl Craig & Curtis Jones Jr. (alias Green Velvet) qui sort chez Relief (le label de Curtis). Curtis Jones Jr. (alias Green Velvet ou Cajmere), voilà encore un producteur qui donne dans le pêchu !
    En attendant le retour des frères chimiques le 17 Juillet prochain.

    Et après, pourquoi pas un vieux XMF des familles ? Derrière ce pseudo se cache un producteur grenoblois qui s'est fait connaître par un projet totalement à l'opposé. Une démarche à la Hô en quelque sorte...  :fp: 
    CQFD... Jusqu'à preuve du contraire

    Hors ligne Aono

    • Honey Honey User
    • **
    • Messages: 240
    • Karma: 53
    • Aono démonte.Aono démonte.Aono démonte.Aono démonte.Aono démonte.Aono démonte.
    • Sexe: Homme
      • Voir le profil
      • BLOG Math Gufo
    Re : La musique électronique
    « Réponse #17 le: 03 mai 2015, 17:32:21 »
    Je suis d'accord avec PeKaNo sur la simplification de la musique à cause de certains style d'éléctro. Le problème, c'est qu'une musique qui servait à danser dans les boites de nuit s'est transformée en véritable genre que tout le monde écoute, même s'il n'y pas le moindre travail musical derrière. Je trouve ça dommage car les possibilités offertes par la musique électronique sont si vastes!

    Je ne suis pas un grand fan des style hardcore. Hormis la drum&bass (Noisia, Squarepusher, Black Sun Empire), je préfère les genres plus tranquilles, dont le travail se trouve dans la recherche de timbres, de sons, d'ambiances musicales particulières...
    J'écoute donc surtout de les genres IDM, glitch, ambient, et downtempo qui ne sont pas vraiment faits pour danser (hormis l'IDM, parfois). Des exemples:

    Oval:
    Jon Hopkins:
    Chris Clark: